vendredi 05 juin 2020
Une société canadienne d’hypothèques
Accueil
Renseignements hypothécaires
Profil de la Société
Communiqués – les plus récents et archives interrogeables par date et par mot clé
Qualification hypothécaire en ligne
Communiquez avec nous
 

Communiqués de presse - Archives nationales

avril 2001

 

Liens utiles:
Archives nationales
Archives 2001
janvier 2001
février 2001
mars 2001
avril 2001
mai 2001
juin 2001
juillet 2001
août 2001
septembre 2001
octobre 2001
novembre 2001
décembre 2001


Portable Document Format Version imprimable View page in English

Récipiendaires des subventions du programme abordabilité et choix toujours de la SCHL

OTTAWA, Ontario, 24 avril 2001 — Quatorze subventions d'une valeur maximale de 20 000 $ chacune ont été accordées dans le cadre du programme Abordabilité et choix toujours (ACT) de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

Lorsqu'il a annoncé aujourd'hui le nom des récipiendaires, l'honorable Alfonso Gagliano, ministre responsable de la SCHL, a déclaré : « Ces projets amènent les municipalités, le secteur privé de l'habitation et les organismes de logement sans but lucratif à conclure des partenariats pour concevoir, mettre en oeuvre et promouvoir des solutions innovatrices aux problèmes liés aux règlements locaux d'urbanisme et de bâtiment. »

Le programme, qui existe depuis 1990, est le fruit d'un partenariat entre la SCHL, l'Association canadienne des constructeurs d'habitations (ACCH), l'Association canadienne d'habitation et de rénovation urbaine (ACHRU) et la Fédération canadienne des municipalités (FCM), cette dernière assurant l'administration du programme au nom de ses partenaires. En 1998, les Nations Unies ont jugé que le programme ACT constituait une pratique exemplaire visant à améliorer le cadre de vie.

Dick Miller, président de l'ACCH, a affirmé : « Le programme ACT permet d'améliorer le cadre réglementaire dans le but de favoriser l'offre d'un vaste choix de logements abordables et de qualité. Il incite les constructeurs à faire preuve d'une plus grande souplesse et à innover dans le domaine de la construction résidentielle. »

« Les subventions accordées en application du programme ACT permettent à des groupes locaux de trouver des solutions qui répondent aux besoins de logement de leur collectivité. Le programme ACT vise également à diffuser ces solutions au profit des collectivités de toutes les régions du Canada », a ajouté le président de l'ACHRU, Robert Cohen.

Joanne Monaghan, présidente de la FCM, a déclaré : « Le programme ACT aide les administrations municipales à créer des collectivités durables. Les récipiendaires des subventions collaborent avec d'autres intervenants pour trouver des solutions innovatrices se traduisant par la densification urbaine, la transformation d'immeubles et la création de nouvelles normes d'aménagement. »

Jusqu'à présent, 163 projets ont bénéficié de subventions grâce au programme ACT; les récipiendaires ont été choisis par un comité national d'experts en habitation.

Cette année, une nouvelle catégorie de subventions a été créée, la catégorie « promotion », dans laquelle des subventions de 5 000 $ sont offertes pour financer des initiatives innovatrices visant à favoriser la réforme de la réglementation et l'échange d'idées. Les demandes de subventions dans cette catégorie sont acceptées toute l'année.

Le site Web du programme ACT, inauguré l'an dernier, propose de l'information sur le programme, des formules de demande et des renseignements sur plus de 75 études de cas portant sur les initiatives qui ont été réalisées dans le cadre d'ACT. En voici l'adresse: www.programmeact.com

Il est possible de se procurer des études de cas auprès de la SCHL, en communiquant avec le
Centre canadien de documentation sur l'habitation (CCDH)
700, chemin de Montréal
Ottawa (Ontario) K1A 0P7
Tél. : (613) 748-2367, téléc. : (613) 748-4069
On peut également avoir accès au CCDH par l'entremise du site Web de la SCHL.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Susan Fisher Rosemary Kinnis Eric Tétrault
SCHL Directrice, Abordabilité et Directeur de presse
(613) 748-2317 (613) 241-5221, poste 242 (819) 953-1098

RÉCIPIENDAIRES DES SUBVENTIONS DU PROGRAMME ACT, 2001

Today's Flexible Lifestyle Townhouses : Destiny Developments, Bedford (Nouvelle-Écosse)

20 000 $ pour construire des maisons en bande saines, souples, économiques et efficaces sur le plan énergétique, au centre-ville de Bedford, en Nouvelle-Écosse. Pour permettre la construction de cet ensemble d'habitations, il faudra modifier certaines restrictions liées au zonage et à la stratégie de planification résidentielle.

Domaine des prés : Chambre de commerce de Marieville et région de Marieville (Québec)

20 000 $ pour fournir à la population vieillissante de Marieville des maisons individuelles locatives de qualité. L'équipe responsable du projet demandera la modification du règlement municipal de zonage pour permettre la construction d'ensembles de cinq ou six maisons en rangée d'un étage et l'aménagement d'un parc, d'un jardin et d'une salle communautaire.

Promoting Homes for All Residents : Ville de Cochrane (Alberta)

5 000 $ pour organiser des portes-ouvertes et des ateliers dans le but d'informer les membres de la collectivité de Cochrane et d'atténuer l'opposition aux initiatives visant à produire des logements abordables destinés aux ménages à revenu faible ou modéré. L'équipe responsable du projet procédera également à une évaluation afin de déterminer les priorités.

Kanata 2000 : Fiset Miller Bourke Architects : Montréal (Québec)

20 000 $ pour mener des recherches et faire apporter des changements au règlement pour permettre l'installation d'un système de traitement biologique de l'eau dans une maison de démonstration située dans une collectivité des Premières nations, à Kahnawke (Québec).

Nuc-tuct Non-profit Homes Corporation, Toronto (Ontario)

10 000 $ pour demander le rezonage d'un terrain afin d'y construire un immeuble d'appartements de six étages (60 appartements), à Toronto. L'équipe responsable du projet devra également concevoir un terrain de stationnement innovateur pour répondre aux exigences de la ville.

Oakville Salvation Army Homelessness and Affordable Housing Project : Municipalité régionale de Halton (Ontario)

20 000 $ pour étudier les changements à la réglementation qui auraient une incidence sur la durabilité des logements abordables, notamment les centres d'hébergement d'urgence, les maisons de transition et les logements abordables permanents. L'équipe construira des logements abordables pour en faire la démonstration dans la municipalité régionale de Halton.

A2H Accessible/Affordable New Housing : The Sun Ridge Group, Saskatoon (Saskatchewan)

10 000 $ pour cerner et étudier les obstacles de nature réglementaire à la conception de nouveaux logements accessibles et abordables pour les personnes handicapées à faible revenu. Ces obstacles sont posés notamment par les règlements municipaux sur le zonage et le stationnement et par les normes de construction liées à la séparation spatiale, aux séparations coupe-feu et acoustiques et aux moyens d'évacuation. L'équipe mènera également une campagne de sensibilisation sur le logement abordable accessible et fera la démonstration de son principe en construisant 24 nouvelles maisons à Saskatoon.

Trellis Gardens : Trellis Housing, Toronto

12 000 $ pour étudier les exigences réglementaires à respecter et pour élaborer de nouveaux documents juridiques afin de procéder à la construction de 24 logements abordables permanents à Toronto à l'intention des femmes et des enfants qui vivent dans des maisons d'hébergement.

Création d'un processus d'aménagement : District de Lake Country, Kelowna (Colombie-Britannique)

5 000 $ pour mener des recherches et pour consulter les responsables de l'aménagement de la collectivité afin d'établir un nouveau processus d'approbation des propositions d'aménagement qui réduirait les coûts de logement en rationalisant et en accélérant le processus actuel.

Rationalisation du processus administratif lié aux habitations à haute densité d'occupation : Municipalité régionale de Halifax (Nouvelle-Écosse)

5 000 $ pour rationaliser les processus d'approbation des propositions de construction de logements à haute densité d'occupation. Les améliorations apportées rendront le processus plus convivial, souple, efficace et ouvert aux conceptions innovatrices. L'équipe réunira des représentants de l'administration municipale, du gouvernement provincial, du secteur sans but lucratif et du secteur du logement pour les faire participer à l'élaboration des nouveaux processus.

Création d'un guide complet sur la politique d'aménagement : Municipalité de Leamington (Ontario)

5 000 $ pour créer un guide complet qui permettra de rationaliser le processus d'aménagement en réunissant dans un seul document les exigences de la municipalité en matière d'aménagement. L'équipe chargée du projet formera des groupes de discussion, qui examineront l'ébauche du guide et détermineront si ce dernier est valable et acceptable sur le marché.

Markham Building Standards Client Performance Program : Ville de Markham (Ontario)

10 000 $ pour améliorer le système informatisé de demande de permis de construction de la ville afin d'évaluer et de promouvoir le rendement de ses clients du secteur de la construction.

Initiative en matière de logement abordable, North Okanagan : North Okanagan Social Planning Society, Vernon (Colombie-Britannique)

10 000 $ pour rédiger des politiques et des règlements en matière de logement abordable et mener un processus de consultation de grande envergure, comme l'exige le processus lié au plan officiel d'aménagement communautaire. L'équipe établira des critères dans le but de réduire et d'éliminer les frais municipaux.

Facilitating the Development of Manufactured Homes, Ville de Surrey (Colombie-Britannique)

10 000 $ pour élaborer un nouveau règlement sur les maisons usinées afin de permettre la construction de maisons usinées de tous types; le règlement portera notamment sur le choix de l'emplacement de maisons à deux étages et sur les maisons construites dans des quartiers composés d'habitations non usinées.

Source: Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)

 

Top of page