jeudi 01er octobre 2020
Une société canadienne d’hypothèques
Accueil
Renseignements hypothécaires
Profil de la Société
Communiqués – les plus récents et archives interrogeables par date et par mot clé
Qualification hypothécaire en ligne
Communiquez avec nous
 

Communiqués de presse - Archives nationales

juin 2001

 

Liens utiles:
Archives nationales
Archives 2001
janvier 2001
février 2001
mars 2001
avril 2001
mai 2001
juin 2001
juillet 2001
août 2001
septembre 2001
octobre 2001
novembre 2001
décembre 2001


Portable Document Format Version imprimable View page in English

L'approche du Canada en matière de politique monétaire est le bon choix selon le gouverneur de la Banque du Canada

EDMONTON, Alberta, 26 juin 2001 — Lors d'une allocution prononcée aujourd'hui devant la chambre de commerce d'Edmonton, le gouverneur David Dodge a discuté de la question du régime de change qui convient le mieux au Canada.

Le gouverneur a souligné que la véritable valeur d'un taux de change flottant réside dans le fait que celui-ci aide l'économie à absorber en partie les effets des chocs externes, qui ne touchent pas le Canada de la même façon que les États-Unis en raison des importantes différences qui distinguent les deux pays du point de vue de la structure économique.

M. Dodge a clairement fait valoir que « l'approche actuelle du Canada en matière de politique monétaire, fondée sur un taux de change flottant avec une cible de maîtrise de l'inflation comme point d'ancrage, est adéquate » et que, par conséquent, « rien ne justifie que nous la changions ».

En ce qui concerne les perspectives économiques, le gouverneur Dodge a indiqué que la Banque continue de s'attendre à ce que l'activité progresse à un rythme se situant entre 2 et 3 % cette année, et qu'elle renoue avec une croissance un peu plus soutenue en 2002.

COMMUNIQUER AVEC :
Pierre Laprise
(613) 782-8782

Source: Banque du Canada

 

Top of page