Print Back

Tendances de consommation en matière de financement hypothécaire mises en lumière par l'enquête 2001 de L'ICCPH et de la SCHL

TORONTO, Ontario, 19 novembre 2001 — La troisième enquête annuelle menée en vue de comprendre les besoins, les habitudes et les attentes des consommateurs en matière de financement hypothécaire vient d'être réalisée par l'Institut canadien des courtiers et des prêteurs hypothécaires (ICCPH). L'enquête est administrée pour le compte de l'ICCPH et est commanditée par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

Karen Kinsley, vice-présidente, Assurance et titrisation, à la SCHL, déclare que « les résultats de l'enquête de 2001 sont essentiels pour les prêteurs hypothécaires car ils permettent de mieux comprendre comment les consommateurs obtiennent des renseignements sur le financement hypothécaire et sur les différentes options qui leur sont offertes. En sachant ce que veulent les consommateurs, nous pouvons concevoir de nouveaux produits et services qui correspondent davantage à leurs besoins ».

Wayne Proctor, président de l'ICCPH, ajoute : « Grâce aux résultats de l'enquête, notre secteur peut constamment s'adapter à l'évolution des besoins des consommateurs et des attitudes envers les courtiers et les prêteurs hypothécaires, en plus de connaître les divers canaux d'information et d'achat que les consommateurs utilisent lorsqu'ils souhaitent contracter un emprunt hypothécaire ».

Voici certains faits saillants de l'enquête de 2001 :

(1) Recours accru aux courtiers hypothécaires. La proportion de consommateurs retenant les services d'un courtier hypothécaire lors de l'achat de leur logement s'est accrue de plus de 75 %, passant de 14 % en 1999 à 25 % en 2001.

(2) Davantage d'approbations préalables. Les approbations préalables deviennent la norme sur le marché d'aujourd'hui. Ainsi, en 2001, trois quarts des emprunteurs ont fait approuver d'avance leur prêt hypothécaire, comparativement à 66 % un an plus tôt.

(3) Prêteur actuel souvent choisi à nouveau par l'emprunteur. La vaste majorité des personnes qui renouvellent leur emprunt hypothécaire (90 %) refont affaire avec le même prêteur. Toutefois, un bon pourcentage d'entre elles (66 %) cherchent à obtenir un taux hypothécaire concurrentiel et s'informent des taux offerts par d'autres prêteurs.

L'enquête de 2001 a été réalisé auprès d'un échantillon aléatoire national de 850 consommateurs ayant un emprunt hypothécaire actif, à savoir des accédants à la propriété, des acheteurs déjà propriétaires et des personnes ayant renouvelé leur emprunt. Les résultats de l'enquête présentent une marge d'erreur de 3,4 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Pour en savoir davantage, veuillez communiquer avec :

Michael Ellenzweig, ICCPH
(416) 385-2333

Sharon Matthews
SCHL
(613) 748-2251