samedi 06 juin 2020
Une société canadienne d’hypothèques
Accueil
Renseignements hypothécaires
Profil de la Société
Communiqués – les plus récents et archives interrogeables par date et par mot clé
Qualification hypothécaire en ligne
Communiquez avec nous
 

Communiqués de presse - Archives nationales

juillet 2003

 

Liens utiles:
Archives nationales
Archives 2003
janvier 2003
février 2003
mars 2003
avril 2003
mai 2003
juin 2003
juillet 2003
août 2003
septembre 2003
octobre 2003
novembre 2003
décembre 2003


Portable Document Format Version imprimable View page in English

Huit projets pilotes de logements abordables sont approuvés dans la région de Waterloo

KITCHENER, Ontario, 3 juillet 2003 — L'honorable Steven Mahoney, secrétaire d'État responsable de la Société canadienne d'hypothèques et de logement et David Young, ministre des Affaires municipales et du Logement de l'Ontario, ont annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada et le gouvernement de l'Ontario viennent d'affecter plus de 4,1 millions de dollars au financement de huit projets pilotes qui créeront 287 logements abordables pour des personnes à faible revenu de la région de Waterloo.

« Cette annonce constitue un pas dans la bonne direction pour s'attaquer à un besoin critique de ce secteur de la province, a déclaré le secrétaire d'État Mahoney. Cela représente une démonstration concrète de notre engagement à investir dans le logement abordable pour les Canadiennes et les Canadiens qui en ont besoin. »

« Il s'agit du deuxième montant à être accordé à la région de Waterloo aux termes du Programme de logement abordable, lequel permettra de créer au total 573 nouveaux logements qui auront une incidence immédiate et vraiment favorable sur la vie d'un très grand nombre de personnes dans le besoin au sein de la municipalité », a indiqué le ministre des Affaires municipales et du Logement de l'Ontario, David Young.

« La Région de Waterloo a pris les devants en fournissant une aide financière aux logements locatifs mis en chantier et nous nous réjouissons du fait que les gouvernements provincial et fédéral soutiennent ces ensembles résidentiels qui revêtent une grande importance », a ajouté Ken Seiling, président de la municipalité régionale.

La composante de l'Entente Canada-Ontario concernant le logement abordable qui porte sur les projets pilotes est conçue pour stimuler la production de logements abordables en Ontario en finançant quelque 2 000 logements locatifs dans les secteurs de la province où les besoins sont les plus criants en matière de logements locatifs abordables.

Dans la région de Waterloo, le gouvernement du Canada, par l'entremise de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), a versé une contribution de 3,5 millions de dollars dans le cadre de l'Entente Canada-Ontario concernant le logement abordable.

Aux 4,1 millions annoncés aujourd'hui s'ajouteront plus de 2,7 millions de dollars en financement d'immobilisations de la Région de Waterloo ainsi que d'autres mesures incitatives de la municipalité, en plus de 840 000 $ fournis par des organismes sans but lucratif qui permettront la réalisation de ces habitations.

Cette initiative s'inscrit dans un engagement de cinq ans, d'une valeur de 489 millions de dollars, devant contribuer à la création de 10 500 logements abordables en Ontario. Ce partenariat met en commun les crédits de 245 millions de dollars du gouvernement du Canada et les contributions équivalentes du gouvernement de l'Ontario, des municipalités et d'autres partenaires privés et sans but lucratif.

Chris Vivone
Cabinet du ministre Mahoney
(613) 990­1707
Ben Hamilton
Cabinet du ministre Young
(416) 585­7210
Rob Horne
Région de Waterloo
(519) 575-4521

Pour en savoir plus, visitez les sites Web suivants :
www.mah.gov.on.ca
www.schl.ca/
www.waterlooregion.ca

Les huit projets pilotes de la région de Waterloo

  • 66 logements au 44, avenue Walnut, à Kitchener. L'ensemble est parrainé par une entreprise privée, Walnut Apartments Inc. Les logements seront occupés par des personnes seules et des petites familles à revenu peu élevé. Environ le tiers des résidants paieront un loyer proportionné à leur revenu.
  • 20 logements au 26, rue Ainslie, à Cambridge. L'ensemble est parrainé par un organisme sans but lucratif appelé Making Room Community Support for the Homeless. Les logements seront occupés par des personnes qui ont récemment été sans abri. Environ 75 % des résidants paieront un loyer proportionné à leur revenu.
  • 16 logements au 150, chemin Highland O., à Kitchener. L'ensemble est parrainé par une entreprise du secteur privé, Old Firehall Lofts Inc. Les logements seront occupés par des personnes seules et des petites familles à revenu peu élevé. Environ 25 % des résidants paieront un loyer proportionné à leur revenu.
  • 45 logements au 86, rue Elgin S., à Cambridge. L'ensemble est parrainé par un organisme sans but lucratif, La Capanna Homes Inc. Les logements seront occupés par des personnes seules et des petites familles à revenu peu élevé. Environ le tiers des résidants paieront un loyer proportionné à leur revenu.
  • 79 logements au 593, ch. Strasburg, à Kitchener. L'ensemble est parrainé par un organisme sans but lucratif, Bloomingdale Senior Residence Corporation. Les logements seront occupés par des personnes à revenu peu élevé. Environ la moitié des résidants paieront un loyer proportionné à leur revenu.
  • 22 logements au 67-71, rue Charles E., à Kitchener. L'ensemble est parrainé par un organisme sans but lucratif, House of Friendship of Kitchener. Les logements seront occupés par des personnes qui étaient récemment sans abri. Environ 75 % des résidants paieront un loyer proportionné à leur revenu.
  • 16 logements au 220, ch. Village, à Kitchener. L'ensemble est parrainé par un organisme sans but lucratif, MennoHomes Inc. Les logements seront occupés par des familles à revenu peu élevé. Environ le tiers des résidants paieront un loyer proportionné à leur revenu.
  • 23 logements, à divers endroits à Kitchener. Ces habitations sont parrainées par Linwood Management Corporation, une entreprise privée. Les logements seront occupés par des personnes seules et des petites familles à revenu peu élevé. Environ 25 % des résidants paieront un loyer proportionné à leur revenu

Janko Peric, député fédéral de Cambridge

Janko Peric, député fédéral de Cambridge

Eva Vlasov and MP Janko Peric (giving plaque)

Eva Vlasov and MP Janko Peric (giving plaque)

Eva Vlasov, Doug Craig, Mary Ann Costea, Janko Peric & Gerry Martiniuk

De gauche à droite: Eva Vlasov, directrice générale, Argus Residence, Doug Craig, maire de Cambridge, Mary Ann Costea (ancienne présidente du Conseil, Argus Residence), Janko Peric (député fédéral de Cambridge), Gerry Martiniuk (député provincial)

Source: Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)

 

Top of page