vendredi 05 juin 2020
Une société canadienne d’hypothèques
Accueil
Renseignements hypothécaires
Profil de la Société
Communiqués – les plus récents et archives interrogeables par date et par mot clé
Qualification hypothécaire en ligne
Communiquez avec nous
 

Communiqués de presse - Archives nationales

octobre 2003

 

Liens utiles:
Archives nationales
Archives 2003
janvier 2003
février 2003
mars 2003
avril 2003
mai 2003
juin 2003
juillet 2003
août 2003
septembre 2003
octobre 2003
novembre 2003
décembre 2003


Portable Document Format Version imprimable View page in English

La Banque du Canada maintient le taux cible du financement à un jour à 2 3/4 %

OTTAWA, Ontario, 15 octobre 2003 — La Banque du Canada a annoncé aujourd'hui qu'elle maintient le taux cible du financement à un jour à 2 3/4 %. La fourchette opérationnelle pour ce taux est inchangée, et le taux officiel d'escompte demeure à 3 %.

Depuis que la Banque a abaissé ses taux directeurs le 3 septembre, l'évolution des indicateurs de l'activité économique et de l'inflation au pays a été conforme dans l'ensemble à ce qu'elle escomptait. L'inflation mesurée par l'indice de référence est demeurée sous la cible de 2 % que poursuit la Banque. En outre, l'activité semble en train de se redresser, comme en témoignent notamment la fermeté de la croissance de la demande intérieure finale et les signes encourageants d'une reprise aux États-Unis et outre-mer. Depuis l'annonce de septembre, toutefois, la devise américaine s'est dépréciée davantage vis-à-vis de certaines autres grandes monnaies, dont le dollar canadien, qu'on ne s'y attendait en règle générale. Après avoir pris tous ces éléments en compte, la Banque a décidé de laisser ses taux d'intérêt directeurs inchangés pour le moment.

En ce qui concerne l'avenir, la Banque continue de prévoir que l'expansion de l'économie canadienne se raffermira au quatrième trimestre de 2003 et en 2004. Dans l'ensemble, le rythme de progression de l'activité devrait s'établir au cours de cette période au-dessus de celui de la production potentielle, à la faveur de la solidité de la dépense des ménages et de la hausse des investissements des entreprises. Le renforcement de la croissance à l'étranger devrait aussi avoir pour effet de stimuler les exportations de biens et services canadiens, mais son incidence favorable sera atténuée par l'appréciation de notre monnaie. Plus globalement, beaucoup d'incertitude entoure la durée et l'ampleur des ajustements que vont subir, dans les divers pays, la demande, les prix et les taux de change face aux déséquilibres économiques mondiaux. La Banque surveillera de près et évaluera soigneusement les répercussions possibles de ces ajustements sur la demande et l'inflation au Canada. La Banque exposera plus en détail son point de vue sur l'économie et les perspectives en matière d'inflation dans le Rapport sur la politique monétaire qui paraîtra le 22 octobre 2003.

Note d'information :
La prochaine date d'établissement du taux cible du financement à un jour par la Banque du Canada est le 2 décembre 2003.


COMMUNIQUER AVEC : Pierre Laprise
(613) 782-8782

Source: Banque du Canada

 

Top of page