vendredi 29 mai 2020
Une société canadienne d’hypothèques
Accueil
Renseignements hypothécaires
Profil de la Société
Communiqués – les plus récents et archives interrogeables par date et par mot clé
Qualification hypothécaire en ligne
Communiquez avec nous
 

Communiqués de presse - Archives nationales

avril 2005

 

Liens utiles:
Archives nationales
Archives 2005
janvier 2005
février 2005
mars 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
juillet 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005


Portable Document Format Version imprimable View page in English

Marillac Place inaugure son immeuble rénové lors d'un événement portes ouvertes

KITCHENER, Ontario, 25 avril 2005 – L'immeuble rénové de Marillac Place a été inauguré officiellement aujourd'hui. Grâce aux rénovations importantes qui lui ont été apportées, une remise pour voitures à chevaux centenaire est devenue un ajout important aux installations, qui disposent ainsi de plus d'espace pour offrir des services aux jeunes mères et à leurs enfants. Le gouvernement fédéral a accordé un financement de 154 846 $ pour cette rénovation, dans le cadre du Programme d'amélioration des maisons d'hébergement (PAMH) de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

L'honorable Karen Redman, députée fédérale de Kitchener-Centre, au nom de l'honorable Joe Fontana, ministre du Travail et du Logement, et Celeste Donkersgoed, directrice administrative de Marillac Place, ont présidé aujourd'hui la cérémonie d'inauguration.

« La rénovation à la maison d'hébergement Marillac Place témoigne de la détermination du gouvernement canadien à répondre aux besoins des femmes et de leurs enfants en matière de logement et de soutien », a déclaré Mme Redman. « Ce projet démontre d'excellente façon que le gouvernement canadien contribue à donner aux plus démunis une occasion de bâtir une vie meilleure pour eux-mêmes et leur famille. »

La résidence Marillac Place offre de l'hébergement temporaire et des services de soutien aux mères de famille monoparentale âgées de 15 à 25 ans. Les jeunes mères peuvent habiter à la résidence pendant un an après la naissance de leur bébé. Elles y suivent de la formation qui les prépare à l'autonomie fonctionnelle, au cours de laquelle seront abordés tous les aspects de la vie quotidienne, depuis la tenue d'une maison, la planification des menus, la cuisine et l'établissement d'un budget, jusqu'à la recherche d'emploi, aux techniques d'entrevue, au rôle parental et à la capacité de résister au stress.

« Ce que nous accomplissons ici, à la résidence Marillac, aura une incidence positive non seulement sur une, mais sur deux générations », a affirmé Mme Donkersgoed, directrice administrative de Marillac Place.

L'ancienne remise pour voitures à chevaux, qui était inutilisable avant sa rénovation, sert maintenant de salle de jeux pour les enfants et de salle de formation pour les résidentes. L'espace supplémentaire permet au personnel d'offrir un plus grand nombre de programmes de préparation à l'autonomie fonctionnelle ainsi que des programme d'extension des services aux anciennes résidentes et aux personnes de la collectivité.

Le Programme d'amélioration des maisons d'hébergement de la SCHL contribue à la réparation, à la réhabilitation et à l'amélioration des refuges pour les femmes et les enfants, ainsi que pour les jeunes ou les hommes qui sont victimes de violence familiale. Il sert aussi à fournir une aide financière pour l'acquisition ou la construction de refuges ou de logements de transition là où le besoin existe.

La SCHL est l'organisme fédéral responsable de l'habitation. Elle a pour mandat d'aider les Canadiens à avoir accès à des logements sûrs, abordables et de qualité. La SCHL appuie le secteur canadien de l'habitation et améliore les conditions de vie des Canadiens par ses activités d'assurance et de titrisation, d'aide au logement, de recherche, de diffusion de l'information et de promotion des exportations de produits canadiens liés à l'habitation.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Celeste Donkersgoed
Directrice administrative
Marillac Place
(519) 571-0722

Beth Bailey
Consultante en communications
Société canadienne d'hypothèques et de logement
(416) 218-3355

Document d'information – Marillac Place

Un avenir plus prometteur pour les nouvelles générations

Le manque de soutien et d'encouragement peut souvent être le seul obstacle au succès pour les jeunes mères célibataires. Marillac Place offre aux jeunes mères, dont un grand nombre sont victimes de violence, une occasion d'acquérir la préparation à la vie quotidienne et à leur rôle parental qui leur est nécessaire pour vivre en santé, heureuses et indépendantes.

Marillac Place offre, à Kitchener, en Ontario, de l'hébergement temporaire et des services de soutien à des mères célibataires âgées de 15 à 25 ans. Jusqu'à 10 jeunes femmes peuvent habiter à la résidence Marillac Place pendant leur grossesse, puis, pendant un an, avec leur bébé. Les installations de la maison d'hébergement permettent aussi de recevoir les enfants jusqu'à l'âge de deux ans, de sorte que les mères qui ont déjà un autre jeune enfant peuvent y habiter.

Les services de la résidence Marillac Place sont uniques puisqu'on y offre de l'hébergement à long terme et une surveillance 24 heures sur 24. Parce qu'il héberge les jeunes mères pendant une période pouvant aller jusqu'à un an après la naissance de leur bébé, l'organisme a la possibilité de mieux préparer ces femmes à mener une vie indépendante. Les résidentes y acquièrent une formation qui les prépare à l'autonomie fonctionnelle, dans laquelle seront abordés tous les aspects de la vie quotidienne, depuis la tenue d'une maison, la planification des menus, la cuisine et l'établissement d'un budget, jusqu'à la recherche d'emploi, aux techniques d'entrevue, au rôle parental et à la capacité de résister au stress.

Lorsque les jeunes femmes quittent la résidence, elles sont fortement encouragées à poursuivre leurs études et à participer à des programmes à plus long terme dans la collectivité. La vie en groupe permet aussi aux jeunes mères de bénéficier du soutien de leurs compagnes et de devenir plus fortes en s'entraidant.

Les rénovations permettront d'offrir plus de services

Grâce aux travaux d'envergure qui ont été effectués à une ancienne remise pour voitures à chevaux située à l'arrière de la résidence, Marillac Place a pu atteindre l'objectif qu'elle s'était fixé : offrir plus d'espace, donc davantage de services.

Dans la salle de jeux claire et colorée, des bénévoles de la collectivité surveillent les enfants pendant que les jeunes mères suivent des séances de formation qui leur seront d'une grande utilité.

Le programme unique de Marillac Place est très populaire. Contrairement aux autres maisons d'hébergement pour femmes enceintes, Marillac Place n'oblige pas les nouvelles mamans à quitter l'établissement peu de temps après la naissance de leur bébé. La mission que s'est donnée ce refuge situé au centre-ville de Kitchener-Waterloo lui attire des demandes provenant de Toronto, London, Hamilton, Cambridge et de toutes les régions de l'Ontario.

Depuis l'automne dernier, Marillac Place affiche complet, et le personnel doit assumer plusieurs rôles pour répondre aux besoins particuliers de chaque résidente. La maison d'hébergement aide les jeunes mères à surmonter divers obstacles, comme de recouvrer ou conserver la garde de leur enfant, trouver un logement abordable ou terminer leur cours secondaire. L'organisme essaie aussi de combler le vide que ressentent beaucoup de résidentes en raison du manque de soutien de leur famille.

Source: Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)

 

Top of page