vendredi 29 mai 2020
Une société canadienne d’hypothèques
Accueil
Renseignements hypothécaires
Profil de la Société
Communiqués – les plus récents et archives interrogeables par date et par mot clé
Qualification hypothécaire en ligne
Communiquez avec nous
 

Communiqués de presse - Archives nationales

avril 2005

 

Liens utiles:
Archives nationales
Archives 2005
janvier 2005
février 2005
mars 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
juillet 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005


Portable Document Format Version imprimable View page in English

602 millions de dollars alloués aux logements abordables en Ontario

TORONTO, Ontario, 29 avril 2005 – Aujourd'hui, les gouvernements du Canada et de l'Ontario ont signé une entente concernant le logement abordable, en vertu de laquelle des crédits de 602 millions de dollars seront engagés au cours des quatre prochaines années afin d'accroître le nombre de logements abordables dans la province.

L'honorable Joe Fontana, ministre du Travail et du Logement, et l'honorable David Caplan, ministre ontarien du Renouvellement de l'infrastructure publique, ont signé l'entente aujourd'hui.

L'entente fédérale-provinciale prévoit, entre autres, un engagement de l'ordre de 301 millions de dollars de chacun des deux paliers de gouvernement.

Dans le cadre de cette entente, le montant total investi en matière de logement abordable en Ontario par les gouvernements fédéral, provincial et municipaux s'élèvera à 734 millions de dollars pour la durée du programme. Cela signifie que quelque 20 000 ménages en tout pourront recevoir de l'aide en vertu de l'Entente concernant le logement abordable, y compris des suppléments de loyer destinés à plus de 5 000 ménages à faible revenu en Ontario.

« Le gouvernement du Canada a proposé un certain nombre d'assouplissements, notamment des suppléments au loyer, qui permettent à l'Ontario de mettre en œuvre des initiatives en matière d'habitation dans le cadre de l'entente conclue aujourd'hui », a indiqué le ministre Fontana. « Maintenant, les Ontariens pourront avoir accès à des logements sûrs et abordables, tout comme les habitants du reste du Canada. Je vais continuer de travailler avec la province, les municipalités et les intervenants afin de faire en sorte que ces nouveaux fonds soient alloués rapidement. »

« Un logement sûr et abordable constitue un besoin fondamental », a indiqué le ministre Caplan. « Cette entente représente un pas de géant, car elle permettra d'offrir davantage de logements abordables dans les collectivités partout en Ontario. Des milliers de personnes, y compris les personnes ayant une déficience intellectuelle, les victimes de violence à la maison et les familles à faible revenu, auront ainsi accès à un chez-soi. »

L'Entente concernant le logement abordable prévoit du financement pour ce qui suit :

  • Des suppléments au loyer pour les ménages à faible revenu qui pourront déménager dans des logements existants inoccupés
  • Des logements locatifs destinés aux personnes en attente d'un logement social ou qui y sont admissibles.
  • Des logements-services pour les personnes ayant une déficience intellectuelle
  • Des logements pour les personnes victimes de violence à la maison
  • Des logements de type propriétaire-occupant pour les familles à revenu faible et modeste
  • Des logements abordables qui seront offerts ou rénovés pour les personnes à faible revenu du Nord de l'Ontario

Pour obtenir de plus amples enseignements, veuillez communiquer avec :

Peter Graham
Cabinet du ministre Fontana
(613) 953-5646
Wilson Lee
Cabinet du ministre Caplan
(416) 325-8735
Maggie Allan
Market Housing Branch
(416) -585-7398

Joe Fontana, et David Caplan
(De gauche à droite) Le ministre du Travail et du Logement, l'honorable Joe Fontana, et le ministre du Renouvellement de l'infrastructure publique de l'Ontario, David Caplan.

 Chris Bentley, Deb Matthews, Susan Eagle, Joe Fontana
(De gauche à droite) Le député fédéral de London-Ouest, Chris Bentley, la députée fédérale de London Nord-Centre Deb Matthews, le ministre Caplan, la conseillère municipale Susan Eagle et le ministre du Travail et du Logement, l'honorable Joe Fontana.

Entente concernant le logement abordable (nouvelle entente)

Document d'information

Entente Canada-Ontario concernant le logement abordable

Contexte

Le 30 mai 2002, les gouvernements du Canada et de l'Ontario ont signé une entente concernant le logement abordable - en vertu de la première phase de l'entente, le gouvernement du Canada a versé une somme de 245 millions de dollars; la province de l'Ontario, les municipalités et d'autres partenaires du secteur du logement ont versé une contribution équivalente. Le gouvernement fédéral a engagé environ 73 millions de dollars en vertu de cette entente.

Nouvelle entente :

L'annonce faite aujourd'hui porte à 734 millions de dollars l'investissement fédéral total qui sera fait d'ici 2010 en vertu de l'Entente Canada-Ontario concernant le logement abordable. L'investissement est partagé entre le gouvernement du Canada, la province de l'Ontario et les municipalités. Les fonds serviront à différents projets :

  • Logements locatifs abordables en milieu urbain : nouveau programme de logements locatifs destiné à offrir davantage de nouveaux logements locatifs abordables pour les ménages à revenu faible et modeste. Le programme comprend un volet de remise en état/transformation de logements vétustes afin d'offrir des logements locatifs aux ménages à faible revenu;

  • Programme d'accession à la propriété abordable : programme destiné à réduire la demande de logements locatifs en aidant les ménages locataires à acheter des logements abordables;

  • Programme de logement abordable en régions éloignées : programme destiné à créer, acquérir ou remettre en état, grâce à des travaux de rénovation, des logements abordables locatifs ou de type propriétaire-occupant dans les régions éloignées.

  • Programme d'allocation-logement et de supplément au loyer : programme provisoire destiné à créer des logements abordables dans les marchés locatifs pour les ménages à faible revenu en attente d'un logement social ou qui y sont admissibles; des suppléments au loyer sont offerts pour qu'ils puissent déménager dans des logements existants inoccupés.

Source: Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)

 

Top of page