mercredi 03 juin 2020
Une société canadienne d’hypothèques
Accueil
Renseignements hypothécaires
Profil de la Société
Communiqués – les plus récents et archives interrogeables par date et par mot clé
Qualification hypothécaire en ligne
Communiquez avec nous
 

Communiqués de presse - Archives nationales

mai 2005

 

Liens utiles:
Archives nationales
Archives 2005
janvier 2005
février 2005
mars 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
juillet 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005


Portable Document Format Version imprimable View page in English

Davantage de financement pour le logement abordable au Nouveau-Brunswick

SAINT-JEAN, Nouveau-Brunswick, 2 mai 2005 – Les gouvernements fédéral et provincial ont annoncé aujourd’hui du financement supplémentaire de 15 millions de dollars destiné à créer davantage de logements abordables à l’intention des gens du Nouveau-Brunswick qui en ont le plus besoin.

L’annonce a été faite lors de la signature officielle de la phase II de l’Entente Canada-Nouveau-Brunswick concernant le logement abordable, par Paul Zed, député de la circonscription de Saint-Jean, au nom de l’honorable Joe Fontana, ministre du Travail et du Logement, et l’honorable Tony Huntjens, ministre des Services familiaux et communautaires du Nouveau-Brunswick.

« La présente entente raffermit le partenariat qu’a formé le gouvernement du Canada avec la province et nous permet d’aller de l’avant avec notre engagement d’offrir davantage de logements abordables au Nouveau-Brunswick », a affirmé le député Zed. « Nous sommes très heureux du travail que nous accomplissons avec notre partenaire provincial en vue de répondre aux besoins de logement et ce financement fédéral supplémentaire démontre notre engagement continu à contribuer à bâtir des collectivités sûres et solides partout au Nouveau-Brunswick. »

« Le principal objectif que nous poursuivons dans le cadre de l’Entente Canada-Nouveau-Brunswick concernant le logement abordable a toujours été d’aider les gens à faible revenu de la province, non seulement à construire des logements, mais aussi à garder les prix abordables », a dit le ministre Huntjens. « Nous sommes heureux que la deuxième phase de l’Entente continue de canaliser les investissements vers ceux qui en ont le plus besoin. »

L’annonce d’aujourd’hui porte l’investissement total aux termes de l’Entente Canada-Nouveau-Brunswick concernant le logement abordable à 45 millions de dollars. Cet investissement est réparti à parts égales entre le gouvernement du Canada et la province du Nouveau-Brunswick.

Le Nouveau-Brunswick est la septième province du Canada à conclure la deuxième phase de l’entente. Jusqu’à présent, des investissements de plus de 18 millions de dollars ont été annoncés par le gouvernement du Canada et le gouvernement du Nouveau-Brunswick pour la construction de 245 logements dans la province.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Robert Duguay
Communications
Services familiaux et communautaires
(506) 444-3684

Todd Selby
Conseiller, Communications et marketing
Société canadienne d’hypothèques et de logement
(506) 851-2229

Document d’information

Entente Canada-Nouveau-Brunswick concernant le logement abordable

Phase I

Objectifs

  • Favoriser la production et le maintien de logements locatifs destinés aux ménages à revenu faible ou modeste du Nouveau-Brunswick, au moyen de la construction ou de la réhabilitation.
  • Les logements doivent demeurer abordables pendant une période d’au moins dix ans.

Programme

Les fonds versés en application de l’Entente seront affectés à un programme de logement locatif :

  • Le programme permettra de produire et de conserver jusqu’à 700 logements locatifs destinés à des ménages à revenu faible ou modeste.
  • Les fonds sont mis à la disposition des organismes sans but lucratif d’initiative privée, des coopératives d’habitation et des promoteurs communautaires ou privés qui désirent aménager des ensembles d’habitation pour les familles à faible revenu, les aînés, les personnes seules non aînés, les personnes handicapées et les personnes ayant des besoins spéciaux.

Administration

  • Le programme sera administré par le ministère des Services familiaux et communautaires du Nouveau-Brunswick.
  • Le ministère des Services familiaux et communautaires est chargé de la sélection des ensembles de logements abordables.

Dispositions financières

  • La contribution maximale de la SCHL en vertu de l’Entente s’élève à 14,98 millions de dollars et est assortie d’une contribution équivalente du Nouveau-Brunswick, ce qui porte le total à 29,96 millions de dollars.
  • En général, la contribution moyenne de la SCHL ne doit pas dépasser 25 000 $ par logement.
  • Le Nouveau-Brunswick versera des suppléments au loyer pour les ménages à revenu faible ou modeste occupant des logements.

Phase II

L’annonce d’aujourd’hui augmente l’investissement total en vertu de l’Entente Canada-Nouveau-Brunswick concernant le logement abordable de 15,14 millions de dollars d’ici à 2008. Le gouvernement du Nouveau-Brunswick contribuera au moins 50 % du financement équivalent; une contribution allant jusqu’à 10 % peut provenir des municipalités et de tierces parties.

Aux termes de la phase II, le financement sera :

  • utilisé pour le programme de logement locatif au cours de la phase I, et pour un nouveau programme de suppléments au loyer;
  • ciblé vers les zones urbaines éprouvant des besoins considérables en matière de logement;
  • ciblé vers les personnes admissibles ou figurant sur la liste d’attente des logements sociaux.

De même, l’aide fédérale passe à 50 % des coûts en immobilisations, jusqu’à concurrence de 75 000 $ par logement. Les logements financés demeureront abordables et occupés par des ménages à faible revenu pendant au moins dix ans (période maximale de 5 ans pour les suppléments au loyer).

Source: Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)

 

Top of page