mercredi 03 juin 2020
Une société canadienne d’hypothèques
Accueil
Renseignements hypothécaires
Profil de la Société
Communiqués – les plus récents et archives interrogeables par date et par mot clé
Qualification hypothécaire en ligne
Communiquez avec nous
 

Communiqués de presse - Archives nationales

mai 2005

 

Liens utiles:
Archives nationales
Archives 2005
janvier 2005
février 2005
mars 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
juillet 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005


Portable Document Format Version imprimable View page in English

Une maison de transition destinée aux femmes et aux enfants victimes de violence ouvre ses portes

BRANTFORD, Ontario, 6 mai 2005 – Les femmes et les enfants de la région de Brantford victimes de violence familiale ont maintenant une meilleure chance que bien d'autres de trouver un endroit où loger, depuis l'ouverture officielle, aujourd'hui, de Maria House : une maison pour les familles en transition. Ce projet a pu voir le jour grâce à une contribution de 184 000 $ de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), dans le cadre de son Programme d'amélioration des maisons d'hébergement (PAMH), et à un apport de 49 100 $ versés en application de l'Initiative de partenariats en action communautaire, une composante de l'Initiative nationale pour les sans-abri mise en oeuvre par le gouvernement du Canada.

C'est ce qu'a annoncé aujourd'hui Lloyd St. Amand, député fédéral de la circonscription de Brant, au nom de l'honorable Joe Fontana, ministre du Travail et du Logement.

« La rénovation de l'immeuble existant, afin de créer Maria House, est d'une importance vitale, car elle assure à des femmes et à leurs enfants accès à un logement de transition et aux services dont elles ont besoin pour s'en sortir », a expliqué le député St. Amand. « C'est là un excellent exemple de l'engagement continu du gouvernement du Canada à soutenir les plus démunis de la collectivité. »

Situé juste à côté des Services de prévention de la violence familiale Nova Vita, le centre Maria House a été rénové afin de procurer des logements sécuritaires dont peuvent bénéficier jusqu'à huit femmes et enfants qui fuient une situation de violence.

« Les rénovations effectuées à Maria House nous permettront d'améliorer la qualité de vie des femmes et des enfants que nous desservons, à Brantford et dans le comté de Brant », a ajouté M. Bob Kindon, président du Conseil d'administration de Nova Vita « En mettant à la disposition des femmes et de leurs enfants un logement en milieu de soutien, où elles peuvent profiter des services de Nova Vita, nous espérons aider une femme à accroître ses chances de faire une transition réussie dans la collectivité. »

Les crédits accordés dans le cadre de l'Initiative nationale pour les sans-abri servent à payer les coûts de rénovation, l'achat de meubles et d'appareils électriques neufs, ainsi que l'embauche d'entrepreneurs et la gestion du projet.

Des sommes additionnelles ont été accordées par La Fondation Trillium de l'Ontario, qui a versé 12 100 $ pour l'achat de meubles et d'appareils électriques, et par les Services de prévention de la violence familiale Nova Vita, qui ont versé 30 000 $. Le ministère des Services sociaux et communautaires (MSSC) de l'Ontario et la ville de Brantford accordent également des suppléments au loyer par l'entremise du Programme de supplément au loyer du MSSC

Nova Vita offre un éventail d'excellents programmes destinés aux femmes et aux enfants victimes de violence et sans abri. Chaque année, plus de 300 femmes et enfants trouvent refuge au centre d'hébergement pour ensuite retourner vivre dans la collectivité, de façon autonome et à l'abri de la violence. Toutefois, certaines de ces familles ont besoin d'un « coup de pouce supplémentaire » afin de pouvoir faire cette transition à une vie saine et autonome. Maria House contribuera à combler cette importante lacune dans les services, à Brantford et dans le comté de Brant, en procurant un logement abordable avec soutien aux femmes et aux enfants victimes de violence.

Depuis sa mise en oeuvre, en 1999, l'Initiative de partenariats en action communautaire lancée dans le cadre de l'Initiative nationale pour les sans-abri offre une aide financière aux collectivités et encourage la création de partenariats entre les administrations provinciale, territoriale et municipale, et les secteurs privé et bénévole, dans le but de consolider les services actuels et d'élaborer de nouvelles solutions à l'itinérance. D'ici 2006, l'Initiative nationale pour les sans-abri aura consacré plus d'un million de dollars à l'itinérance et au logement, à Brantford.

Le Programme d'amélioration des maisons d'hébergement de la SCHL offre de l'aide financière pour la réparation, la remise en état et l'amélioration des centres d'hébergement existants pour les femmes et leurs enfants, les jeunes et les hommes victimes de violence familiale, ainsi que pour l'acquisition ou la construction de nouveaux centres d'hébergement et de logements d'hébergement transitoire.

La SCHL est l'organisme national responsable de l'habitation chargé d'aider les Canadiens à se procurer un logement sûr et de qualité, à prix abordable. Elle appuie le secteur canadien de l'habitation et améliore les conditions de vie des Canadiens par le biais de ses activités liées à l'assurance prêt hypothécaire, à la titrisation, à l'aide au logement, à la recherche et à la diffusion de l'information ainsi qu'à la promotion des exportations canadiennes dans le domaine de l'habitation.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Rhonda Hendel
Services de prévention de la violence familiale Nova Vita
(519) 752-1005, poste 212
Peter Graham
Directeur des communications
Cabinet du ministre du Travail et du Logement
(819) 953-5646
Kathie Howes
Conseillère en communications
Société canadienne d'hypothèques et de logement
(647) 225-3730

Source: Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)

 

Top of page