lundi 13 juillet 2020
Une société canadienne d’hypothèques
Accueil
Renseignements hypothécaires
Profil de la Société
Communiqués – les plus récents et archives interrogeables par date et par mot clé
Qualification hypothécaire en ligne
Communiquez avec nous
 

Communiqués de presse - Archives nationales

mai 2005

 

Liens utiles:
Archives nationales
Archives 2005
janvier 2005
février 2005
mars 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
juillet 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005


Portable Document Format Version imprimable View page in English

1,6 million de dollars pour la création de logements abordables grandement nécessaires dans le quartier Spence

WINNIPEG, Manitoba, 27 mai 2005 – Les résidents du quartier Spence tireront bientôt parti de la construction et de la remise en état de 49 logements abordables, ainsi que de petites subventions destinées aux propriétaires-occupants et aux propriétaires-bailleurs, grâce à une aide pouvant aller jusqu’à 1,6 million de dollars consentie par le gouvernement du Canada, la province du Manitoba et la ville de Winnipeg dans le cadre du Programme Logement et Sans-abri de Winnipeg.

L’honorable Christine Melnick, ministre des Services à la famille et du Logement; Anita Neville, députée de Winnipeg-Centre-Sud, au nom de l’honorable Joe Fontana, ministre du Travail et du Logement; et le maire suppléant de Winnipeg et conseiller municipal de Point Douglas, Mike Pagtakhan, au nom du maire de Winnipeg, Sam Katz, ont pris part à l’événement d’aujourd’hui au 508, rue Spence, l’emplacement de l’une des maisons neuves.

« Ce soutien, à l’égard de la réalisation de huit maisons éconergétiques neuves conformes à la norme R-2000 et de réparations importantes à de nombreux bâtiments, mise sur notre démarche équilibrée de collaborer avec les groupes locaux vers la poursuite d’initiatives communautaire axés sur la création de logements sûrs et abordables qui contribueront à revitaliser davantage le centre-ville », a affirmé la ministre Melnick. « Nous nous réjouissons puisque les projets de construction de maisons et de remise en état répondent aux besoins de logements abordables et que les subventions destinées aux rénovations auront pour effet direct de rehausser la valeur des propriétés. »

« Ces projets d’habitation contribuent de façon importante à accroître et à conserver le stock de logements dans le quartier et contribueront à bâtir une communauté durable et écologique », a déclaré la députée Neville. « En travaillant en partenariat avec les groupes locaux, telle l’Association du quartier Spence, le gouvernement fédéral veille à ce que les personnes et les familles à faible revenu de Winnipeg obtiennent le logement de qualité et de prix abordable dont ils ont besoin. »

« Il s’agit d’une annonce emballante pour le quartier Spence », a indiqué le maire supplément Pagtakhan. « Construire de nouvelles maisons éconergétiques et remettre en état des immeubles existants aidera à accroître le choix de logements sûrs et abordables pour les résidants au revenu faible ou modeste. En outre, les subventions qui seront accessibles aux propriétaires pour effectuer des rénovations contribueront grandement à revitaliser ce quartier du centre-ville. La Ville a versé plus de 200 000 $ à l’égard de ce projet, et je suis très heureux d’être impliqué. Je salue les efforts de nos partenaires, c’est là un autre remarquable exemple de ce que nous pouvons accomplir lorsque le gouvernement et la communauté joignent leurs efforts pour répondre aux préoccupations en matière de logement et d’itinérance à Winnipeg. »

Le financement est offert à l’Association du quartier Spence, à la Winnipeg Housing Rehabilitation Corporation et à la société Lazarus Housing. Le projet total est évalué à 2,9 millions de dollars, alors que les groupes prendront en charge les coûts restants.

Le financement que prévoit le Programme Logement et Sans-abri de Winnipeg comprend :

  • 654 000 $ versés aux termes des programmes New Homeownership Supply et Neighbourhood Housing Assistance, dans le cadre de l’initiative Canada-Manitoba en matière de logement abordable, dont les coûts sont partagés à parts égales par le Canada et le Manitoba;
  • 716 000 $ en vertu du Programme d’aide à la remise en état des logements locatifs (PAREL), dont les coûts sont partagés à raison de 75/25 par le gouvernement fédéral et le gouvernement provincial;
  • 232 000 $, dont quatre lots vacants évalués 32 000 $, provenant de la Housing Rehabilitation Investment Reserve établie par la ville de Winnipeg;
  • 30 000 dollars en vertu du programme Neighbourhood Housing Assistance (NHA) du Manitoba.

« La construction de nouvelles maisons dans le quartier nous a permis de diversifier le type d’habitations disponibles pour les membres de la communauté », a expliqué Inonge Aliaga, directrice administrative de l’Association du quartier Spence. « Et plus important encore, ces maisons offriront l’occasion aux familles de notre communauté de devenir propriétaires pour la première fois. »

Le financement est coordonné par le Programme Logement et Sans-abri de Winnipeg, partenariat formé par le gouvernement du Canada, la province du Manitoba et la ville de Winnipeg, pour répondre aux besoins des sans-abri, à la diminution du parc d’habitations et pour revitaliser les vieux quartiers de Winnipeg. Le Programme Logement et Sans-abri de Winnipeg a célébré récemment son cinquième anniversaire; depuis 2000, il a permis d’affecter environ 57 millions de dollars à la réparation, à la remise en état ou à la construction de plus de 2 200 logements et 137 chambres ou lits, en plus d’aider les sans-abri ou ceux qui risquent de le devenir. Situé au 361, rue Hargrave, le bureau du Programme Logement et Sans-abri de Winnipeg sert de guichet unique aux organismes communautaires en leur offrant de l’information sur les programmes de logement et d’aide aux sans-abri financés par le gouvernement. Pour obtenir plus de précisions, les organismes ou les citoyens sont invités à composer le 940-3070.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Brian Williamson
Communications
Programme Logement et Sans-abri de Winnipeg
(204) 984-0592
brian.williamson@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Inonge Aliaga
Association du quartier Spence
(204) 783-5000

Document d’information

Projet du quartier Spence

Association du quartier Spence

  • L’Association du quartier Spence s’affaire à construire dans sa collectivité huit maisons neuves intercalaires éconergétiques en vue de les vendre à des accédants touchant un revenu faible ou modeste. La mise en chantier des quatre premières maisons a débuté et on s’attend à ce que les huit maisons soient terminées d’ici au 31 septembre 2005. Toutes les maisons répondront à la norme Hydro R-2000 du Manitoba en matière d’efficacité énergétique et de qualité de l’air intérieur. Au moins une maison sera accessible en fauteuil roulant; par ailleurs, un ménage requérant un logement accessible a déjà été identifié.
  • L’Association du quartier Spence offrira de petites subventions aux propriétaires en vue de leur permettre d’accroître la valeur de leur maison, d’en améliorer l’aspect extérieur, et d’éviter que les propriétaires soient contraints de laisser leur maison inoccupée et les locataires sans abri. Les subventions s’échelonneront entre 700 $ par propriété pour les petits travaux d’amélioration extérieurs et 2 500 $ pour les projets de rénovation d’envergure. À l’exception des subventions de 700 $ destinées aux propriétaires à faible revenu, les propriétaires fonciers seront tenus de contribuer une somme équivalente. La valeur totale des subventions est évaluée à 60 000 $.

Winnipeg Housing Rehabilitation Corporation (WHRC)

  • La WHRC acquerra et remettra en état cinq maisons placardées ou abandonnées du quartier Spence en vue de les vendre à des ménages à revenu faible ou modeste. Le coût total du projet est évalué à 580 290 $. Les travaux devraient être terminés d’ici au 31 mars 2006.

Lazarus Housing Inc. (LHI)

  • La société Lazarus Housing acquerra et remettre en état cinq maisons placardées ou abandonnées du quartier Spence en vue de les vendre à des ménages à revenu faible ou modeste. Les coûts totaux des travaux sont évalués à 525 000 $.

573, rue Sherbrook

  • Remise en état d’un immeuble de 85 ans, regroupant 31 appartements, situé au 573, rue Sherbrook. Le bâtiment comprend 23 logements de une chambre et huit studios. La majorité des travaux porteront sur l’installation de détecteurs d’incendie et de dispositifs de surveillance, la réparation de l’installation de chauffage, le remplacement des portes et fenêtres, l’amélioration de l’installation électrique et de la plomberie, ainsi que sur la réfection du toit. Le coût total des travaux de cet ensemble s’élève à 732 612 $.

Source: Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)

 

Top of page