lundi 01er juin 2020
Une société canadienne d’hypothèques
Accueil
Renseignements hypothécaires
Profil de la Société
Communiqués – les plus récents et archives interrogeables par date et par mot clé
Qualification hypothécaire en ligne
Communiquez avec nous
 

Communiqués de presse - Archives nationales

juin 2005

 

Liens utiles:
Archives nationales
Archives 2005
janvier 2005
février 2005
mars 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
juillet 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005


Portable Document Format Version imprimable View page in English

L'ancien président américain Jimmy Carter inaugure six maisons construites par Habitat pour l'humanité à Windsor (Ontario)

La cérémonie souligne la réussite du premier événement canado-américain organisé par Habitat pour l'humanité dans le cadre du « Jimmy Carter Work Project »

WINDSOR, Ontario, 23 juin 2005 – Six familles canadiennes réaliseront aujourd'hui leur rêve de posséder leur propre maison, grâce au premier événement canado-américain organisé par Habitat pour l'humanité dans le cadre du « Jimmy Carter Work Project » (JCWP). L'ancien président américain et son épouse Rosalynn sont à Windsor (Ontario) aujourd'hui pour célébrer la fin de construction entreprise par Habitat pour l'humanité Canada dans la région de Windsor-Essex.

La visite du lauréat du prix Nobel de la paix s'inscrit dans le cadre du « Jimmy Carter Work Project » (JCWP) de 2005, le plus grand événement annuel organisé par Habitat pour l'humanité, dans le but de construire des habitations simples, convenables et abordables pour des familles nécessiteuses. Cette année, des maisons ont été bâties, notamment à Windsor (Ontario), à Détroit, à Benton Harbor et dans 50 autres endroits dans l'État du Michigan. Au total, 238 habitations ont été construites en deux semaines.

Organisé par Habitat pour l'humanité de Windsor-Essex, le chantier de l'avenue Windsor Bruce comprend six maisons jumelées dont la construction aura lieu du 11 au 24 juin 2005. Des centaines de bénévoles y ont participé, ainsi que des partenaires communautaires, des sociétés commanditaires et des familles.

« Le gouvernement du Canada, par l'entremise de la Société canadienne d'hypothèques et de logement, est heureux d'appuyer cette initiative de 2005 d'Habitat pour l'humanité de Windsor-Essex », a déclaré l'honorable Joe Fontana, ministre du Travail et du Logement. « Le logement abordable constitue un élément important de notre engagement de créer des collectivités saines et durables. Nous avons la ferme intention de travailler en association avec des organismes tels que Habitat pour l'humanité, afin de répondre aux besoins en matière de logement à Windsor et dans l'ensemble du pays. »

« À l'instar des autres programmes d'Habitat pour l'humanité, le « Jimmy Carter Work Project » construit plus que des maisons », a précisé M. David Hughes, président et directeur général d'Habitat pour l'humanité Canada. « Il permet de renforcer les collectivités, de façonner des rêves et de restaurer la confiance des gens les uns envers les autres – une famille et une maison à la fois. »

D'autres fonctionnaires et dignitaires accompagneront les Carter pendant la cérémonie soulignant le « Jimmy Carter Work Project » de 2005 d'Habitat pour l'humanité. Seront présents, notamment M. Dino Chiesa, président du Conseil d'administration de la Société canadienne d'hypothèques et de logement, Mme Sandra Pupatello, ministre des Services sociaux et communautaires et députée provinciale pour la circonscription de Windsor-West, M. Dwight Duncan, ministre de l'Énergie et député pour la circonscription de Windsor-St. Clair, ainsi que le maire de Windsor, M. Eddie Francis, et M. Ed Schreyer, ancien gouverneur général du Canada, et membre d'Habitat pour l'humanité international.

Pendant sa visite, M. Carter visitera les maisons avec les familles et participera à un déjeuner auquel assisteront plus de 300 bénévoles, des dirigeants communautaires, des représentants de personnes morales associées, et des amis d'Habitat pour l'humanité.

« Dans le cadre de ce projet et de notre travail au Carter Center, où on met l'accent sur la consolidation de la paix et l'amélioration de la santé, Rosalynn et moi avons éprouvé beaucoup de joie à servir ceux qui ont trop peu d'intervenants et d'amis, dans ce monde », a déclaré l'ancien président Carter. « Tant et aussi longtemps que nous le pourrons, nous continuerons à construire des maisons, à donner de l'amour et de l'espoir, et à faire de notre mieux afin d'aider Habitat pour l'humanité à créer un monde meilleur et plus compatissant. »

La sélection des candidats à la propriété se fonde sur les facteurs suivants : le besoin d'un logement abordable; la capacité de rembourser un prêt hypothécaire sans intérêt consenti par Habitat pour l'humanité et d'assumer les dépenses normalement associées à la possession d'une habitation; et la volonté d'effectuer 500 heures de travail bénévole pour la construction de leur maison ou celle d'une autre famille.

« J'ai appris que Habitat pour l'humanité est, avant tout, une communauté qui aide les gens et rehausse le moral », a déclaré Mme Catherine Chauvin, mère célibataire de trois filles, âgées de 13, 11 et 3 ans, et chef de l'une des familles sélectionnées. « À mon avis, les personnes membres de cette organisation sont les plus généreuses qui soient, et je suis émue de les voir travailler aussi fort. Cela m'incite à contribuer davantage à la collectivité de Windsor. »

Étant donné que 1,7 million de ménages canadiens vivent dans des logements inférieurs aux normes exigées, le programme d'Habitat pour l'humanité vise l'accession à la propriété et à fournir une solution à long terme afin de briser le cycle de la pauvreté. Habitat pour l'humanité international construit une maison chaque 24 minutes. Plus de 60 collectivités au pays ont participé aux travaux de construction organisés par Habitat pour l'humanité Canada et contribué ainsi à cet effort international.

« Nous sommes fiers et honorés d'avoir été choisis à titre de ville partenaire canadienne pour ce projet spécial », a indiqué M. Gerald Sykes, directeur exécutif d'Habitat pour l'humanité de Windsor-Essex. « Ce projet a réuni la collectivité de Windsor et a changé la vie de six familles, ayant un très grand mérite, en leur permettant de réaliser leur rêve d'être propriétaire de leur propre maison. »

Le travail de longue date du président Carter au sein d'Habitat pour l'humanité a commencé en 1984 lorsqu'il a contribué une journée de travail bénévole en tant que charpentier et manœuvre sur un chantier situé dans l'État de Géorgie. Depuis, lui et son épouse Rosalynn ont personnellement contribué à la construction de plus de 10 000 maisons d'Habitat pour l'humanité.

Parmi les sociétés commanditaires qui ont parrainé le JCWP de Windsor-Essex figurent les suivantes : Whirlpool Corporation, Lowe's, la compagnie Dow Chemical, Great Lakes Capital Fund et MASCO Corporation. Les commanditaires pour les maisons faisant partie de ce projet sont : Home Depot Canada/Tembec Inc., la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), Genworth Financial/ MCAP/Mortgage Intelligence, la compagnie Weyerhaeuser, Whirlpool Corporation et Fund for Humanity – HFH Windsor-Essex.

Au sujet d'Habitat pour l'humanité

Habitat pour l'humanité est un organisme indépendant sans but lucratif, dont l'objectif est d'éliminer les logements insalubres et inférieurs aux normes, en construisant des maisons en partenariat avec des familles nécessiteuses. Fondé en 1976, l'organisme a contribué à la construction de plus de 200 000 logements dans 100 pays à l'échelle mondiale.

Pour sa part, Habitat pour l'humanité Canada a été fondé en 1985, et avec l'aide de plus de 30 000 bénévoles, l'organisme a bâti plus de 850 habitations jusqu'à présent. Dans les dix provinces, le Yukon et le Nunavut, on retrouve au total 67 sociétés affiliées, 11 sections communautaires et 40 ReStores au pays.

Depuis 1994, Habitat pour l'humanité de Windsor-Essex a construit 31 habitations dans la région de Windsor-Essex.

Pour de plus amples renseignements, visitez le site www.habitat.ca ou www.habitatwindsor.org.

Pour plus d'information, veuillez communiquer avec :

Diane Medeiros
MAVERICK PR
Tél. cell. : (416) 471-6197

Colleen Uncao
MAVERICK PR
(416) 640-5525, poste 248

Brigid Coughlin
Spirou & Associates
(519) 560-3880

Source: Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)

 

Top of page