samedi 06 juin 2020
Une société canadienne d’hypothèques
Accueil
Renseignements hypothécaires
Profil de la Société
Communiqués – les plus récents et archives interrogeables par date et par mot clé
Qualification hypothécaire en ligne
Communiquez avec nous
 

Communiqués de presse - Archives nationales

juillet 2005

 

Liens utiles:
Archives nationales
Archives 2005
janvier 2005
février 2005
mars 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
juillet 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005


Portable Document Format Version imprimable View page in English

Habitat pour l'humanité construira deux nouveaux ensembles de logements abordables à Hunter River

HUNTER RIVER, Île-du-Prince-Édouard, 21 juillet 2005 – Une propriété située à Hunter River et ayant, par le passé, été occupée par la GRC, sera convertie en un duplex comprenant deux nouveaux logements abordables situés côte à côte, destinés à des familles à faible revenu.

L'honorable Wayne Easter, député de la circonscription fédérale de Malpeque, qui représentait l'honorable Joe Fontana, ministre du Travail et du Logement, et l'honorable Chester Gillan, ministre de la Santé et des Services sociaux de l'Île-du-Prince-Édouard, étaient à Hunter River aujourd'hui pour en faire l'annonce.

L'organisme Habitat pour l'humanité Î.-P.-É. Inc. recevra 242 000 $ de la part du gouvernement en guise de soutien à ce projet de rénovation. La propriété, évaluée à 132 000 $, a été transférée dans le cadre de l'Initiative visant à mettre les biens immobiliers excédentaires fédéraux à la disposition des sans-abri, un volet de l'Initiative nationale pour les sans-abri. Aux termes de l'Entente Canada - Île-du-Prince-Édouard concernant le logement abordable, les gouvernements fédéral et provincial verseront, en tout, 110 000 $ pour payer les coûts de rénovation. Des bénévoles d'Habitat pour l'humanité effectueront les travaux de rénovation, qui devraient être terminés plus tard cet automne.

« Ce partenariat avec Habitat pour l'humanité Î.-P.-É. démontre clairement comment les gouvernements peuvent collaborer efficacement et de façon novatrice avec les groupes communautaires, pour permettre aux résidents d'accéder à la propriété », a déclaré M. Easter. « Le gouvernement du Canada s'engage à travailler de concert avec ses partenaires pour créer davantage de logements abordables à l'Île-du-Prince-Édouard. L'élargissement du champ d'action d'Habitat pour l'humanité constitue une excellente nouvelle pour les familles de l'île. »

« Nous sommes heureux de collaborer de nouveau avec Habitat pour l'humanité à la création de logements qui demeureront abordables à long terme pour les gens de l'île. Ce projet apporte deux maisons abordables bien conçues et bien construites, qui amélioreront de manière appréciable la qualité de vie de deux familles de l'île », a souligné le ministre Gillan. « Grâce à la souplesse qui caractérise l'Entente Canada - Île-du-Prince-Édouard concernant le logement abordable, nous pouvons collaborer avec des groupes communautaires dans l'ensemble de la province à l'élaboration de projets comme celui-ci. Habitat pour l'humanité est une source d'inspiration pour nous tous en raison de l'engagement des bénévoles qui y œuvrent et de leur incroyable apport ici, à l'Île-du-Prince-Édouard. »

« La création de logements abordables à l'Île-du-Prince-Édouard nécessitera la participation et les efforts concertés des différentes administrations publiques, du secteur bénévole et du monde des affaires », a affirmé Jim Wicks, président d'Habitat pour l'humanité Î.-P.-É. « Les fonds investis dans ce projet serviront de nouveau à la construction d'autres maisons dans notre collectivité, puisque les familles partenaires remettent ces investissements au fonds pour la construction d'Habitat pour l'humanité lorsqu'elles effectuent leurs versements hypothécaires. »

En vertu de l'Initiative visant à mettre les biens immobiliers excédentaires fédéraux à la disposition des sans-abri, les ministères et les organismes fédéraux reçoivent un montant correspondant à la valeur marchande de leurs biens immobiliers excédentaires, qui sont ensuite mis, à peu de frais, à la disposition des organisations communautaires pour des projets visant à réduire l'itinérance.

L'Entente Canada - Île-du-Prince-Édouard concernant le logement abordable, signée en 2003, prévoit un financement de 5,5 millions de dollars pour la création de 120 logements dans l'ensemble de la province, d'ici la fin de 2007. Le gouvernement du Canada verse une somme de 2,75 millions de dollars, la province et d'autres partenaires devant fournir une contribution équivalente.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Darlene Gillis
Coordonnatrice des communications
Ministère de la Santé et des Services sociaux
Île-du-Prince-Édouard
(902) 368-6172
David Olafson
Représentant
SCHL
(902) 566-7339
Jim Wicks
Président
Habitat pour l'humanité
Île-du-Prince-Édouard
(902) 368-3207
Stephen Ramsay
Ressources humaines et Développement des compétences Canada
(902) 566-7686

Document d'information

Entente Canada - Île-du-Prince-Édouard concernant le logement abordable
Date de signature : le 23 mai 2003

Objectifs :

  • Préserver et accroître l'offre de nouveaux logements abordables à l'Île-du-Prince-Édouard.
  • Les logements produits en vertu de l'Entente Canada - Île-du-Prince-Édouard devront demeurer abordables pendant au moins 10 ans.

Programme :

Les fonds versés en vertu de cette entente serviront à produire des logements pour propriétaires-occupants et des logements locatifs abordables à l'intention des ménages à revenu faible et modeste de l'île, grâce à des initiatives de construction, de conversion et de remise en état.

Administration :

  • Le programme est administré par le ministère de la Santé et des Services sociaux de l'Île-du-Prince-Édouard.
  • L'Île-du-Prince-Édouard a la responsabilité de choisir les ensembles d'habitation abordables.
  • Les priorités provinciales visent le logement pour les familles, les personnes handicapées et les personnes ayant des besoins spéciaux.
  • Pour la composante accession à la propriété, le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard s'est associé à Habitat pour l'humanité.

Dispositions financières :

  • Le montant maximal que la SCHL versera, en vertu de l'Entente, s'élève à 2,75 millions de dollars, lequel montant sera égalé par la province de l'Île-du-Prince-Édouard, des municipalités et d'autres partenaires.
  • Le financement de la SCHL ne dépassera pas 25 000 $ par logement pour la durée de l'Entente.

Responsabilités :

  • L'Île-du-Prince-Édouard fournira chaque année des rapports de vérification et de rendement sur l'utilisation des fonds de la SCHL.
  • La SCHL effectuera une évaluation nationale du programme en 2006, et la province sera invitée à y participer.

L'initiative visant à mettre des biens immobiliers excédentaires fédéraux à la disposition des sans-abri

Des biens immobiliers au service du bien public

Grâce à l'initiative visant à mettre des biens immobiliers excédentaires fédéraux à la disposition des sans-abri, diverses collectivités du pays recevront des biens immobiliers excédentaires d'une valeur totale allant jusqu'à 9 millions de dollars pour répondre à des besoins touchant l'itinérance. Les ministères et les organismes fédéraux recevront un montant correspondant à la valeur marchande de leurs biens immobiliers excédentaires, qui seront ensuite mis, à peu de frais, à la disposition des organisations communautaires, du secteur à but non lucratif et des autres ordres de gouvernement pour des projets visant à réduire et à prévenir l'itinérance.

En plus des biens immobiliers, il sera possible d'avoir accès à des fonds pour couvrir les frais de construction et de rénovation liés à des projets qui répondront aux critères d'admissibilité de programmes fédéraux connexes tels que l'Initiative de partenariats en action communautaire (IPAC) et les programmes de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). L'IPAC pourrait également apporter son aide en matière de coûts de services et de programmes.

Admissibilité

Les administrations municipales, les gouvernements provinciaux et territoriaux ainsi que les organisations communautaires à but non lucratif oeuvrant auprès des sans-abri peuvent bénéficier des biens immobiliers excédentaires fédéraux. Les propositions de projets peuvent s'appliquer aussi bien à des services d'urgence résidentiels ou non résidentiels qu'à des logements permanents à prix abordable. Les organisations qui présenteront une demande devant être en mesure de montrer que leur projet répondra aux besoins des sans-abri, qu'il sera financièrement viable et qu'il fonctionnera à long terme. Les propositions doivent mettre en évidence la capacité des organismes promoteurs de mener à bien le projet proposé et satisfaire à toutes les exigences pertinentes en matière d'environnement et de planification.

Participation fédérale

Trois organismes du gouvernement du Canada – Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC), le Secrétariat national pour les sans-abri/Développement des ressources humaines Canada (SNSA/DRHC) et la SCHL – sont partenaires à l'échelle régionale et nationale pour la réalisation de l'initiative visant à mettre des biens immobiliers excédentaires fédéraux à la disposition des sans-abri. Pour consulter la liste des biens immobiliers fédéraux à vendre, appelez le 1-888-fedprop ou visitez le site Web de TPSGC à l'adresse suivante : pwgsc.gc.ca/govland/

Pour en savoir plus sur l'initiative et sur la disponibilité d'autres biens immobiliers excédentaires fédéraux, communiquez avec le bureau local ou régional de DRHC, ou de TPSGC. Vous pouvez obtenir davantage de renseignements sur l'Initiative nationale pour les sans-abri du gouvernement du Canada en visitant le site Web : www.sans-abri.gc.ca

Source: Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)

 

Top of page