jeudi 28 mai 2020
Une société canadienne d’hypothèques
Accueil
Renseignements hypothécaires
Profil de la Société
Communiqués – les plus récents et archives interrogeables par date et par mot clé
Qualification hypothécaire en ligne
Communiquez avec nous
 

Communiqués de presse - Archives nationales

octobre 2005

 

Liens utiles:
Archives nationales
Archives 2005
janvier 2005
février 2005
mars 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
juillet 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005


Portable Document Format Version imprimable View page in English

Inauguration d'un nouvel ensemble résidentiel dans le quartier Downtown Eastside

VANCOUVER, Colombie Britannique, le 12 octobre 2005 – Le premier ensemble d'habitation pilote à voir le jour dans le cadre de L'Accord de Vancouver a ouvert ses portes aujourd'hui. L'honorable Stephen Owen, ministre de la Diversification de l'économie de l'Ouest canadien et ministre d'État (Sport), qui représentait l'honorable Joe Fontana, ministre du Travail et du Logement, l'honorable Ida Chong, ministre des Services communautaires et députée provinciale de Oak Bay-Gordon Head et la mairesse suppléante de Vancouver, la conseillère Ellen Woodsworth, ont inauguré officiellement l'hôtel Silver-Avalon, lequel met 86 logements abordables à la disposition des personnes susceptibles de devenir des sans-abri dans le quartier Downtown Eastside de Vancouver.

L'Accord de Vancouver est une initiative d'aménagement urbain à laquelle participent les gouvernements fédéral, provincial et municipal dans le but de promouvoir les partenariats entre les trois ordres de gouvernement, les organismes communautaires et le monde des affaires, et de faire de Vancouver une collectivité saine, sûre et durable où il fait bon vivre. L'hôtel Silver-Avalon est le fruit d'un partenariat entre les trois ordres de gouvernement et la famille Angelicola, qui est propriétaire de l'hôtel depuis 30 ans.

Dans le cadre de cet accord, le gouvernement du Canada a versé 1,1 million de dollars en application du Programme d'aide à la remise en état des logements (PAREL) pour la rénovation de l'immeuble, ainsi que 36 000 $, par l'intermédiaire du ministère de la Diversification de l'économie de l'Ouest canadien, pour la première phase du programme de formation des gérants d'immeubles offrant des chambres individuelles. La province, par l'entremise de BC Housing, a injecté 255 000 $ pour payer le travailleur de soutien sur place fourni par l'organisme Lookout Emergency Aid Society. L'Accord de Vancouver a contribué une somme de 36 800 $ à l'égard de la deuxième phase du programme de formation des gérants d'immeubles offrant des chambres individuelles.

« C'est sur le logement que repose la vitalité de nos collectivités. Le gouvernement du Canada oeuvre sur plusieurs fronts pour répondre aux besoins de tous les Canadiens en matière de logement », a déclaré le ministre Owen. « Nous sommes heureux de collaborer étroitement avec nos partenaires, dans le cadre de L'Accord de Vancouver, afin de procurer aux personnes qui en ont le plus besoin, un logement sûr, à prix abordable, dans la quartier Downtown Eastside de Vancouver. »

« Nous sommes déterminés à travailler de concert avec les autres ordres de gouvernement et la collectivité locale afin de venir en aide aux citoyens à risque dans ce secteur », a souligné l'honorable Ida Chong, ministre des Services communautaires. « Nous savons qu'investir dans le logement stable et abordable est essentiel, et L'Accord de Vancouver s'est révélé être une façon efficace pour y arriver. »

Un des objectifs visés par L'Accord de Vancouver est d'améliorer les conditions de vie dans le quartier Downtown Eastside de Vancouver, en améliorant la qualité des logements et en favorisant l'occupation à long terme dans des hôtels offrant des chambres individuelles, lesquels sont nombreux à loger des personnes ayant des problèmes de toxicomanie et de santé mentale. Grâce à la réussite de l'initiative de l'hôtel Silver-Avalon, on prévoit déjà étendre ce programme.

« Voilà un excellent exemple de ce qu'une collaboration étroite permet d'accomplir », a indiqué la mairesse suppléante Ellen Woodsworth. « La création de logements stables, sûrs et abordables est essentielle à l'établissement de collectivités et de villes saines et ouvertes. »

Les installations électriques et de plomberie, les salles de bain et les cuisines communes, un ascenseur et les extincteurs automatiques à eau ont été remis à neuf, tandis que chaque logement de cet immeuble à valeur patrimoniale a été rénové. Vingt des 86 logements sont accessibles pour les personnes handicapées. D'autre part, la disponibilité d'un travailleur d'approche et la formation qu'a reçue l'équipe de gestion de l'hôtel par l'entremise du nouveau programme de formation des gérants d'immeubles offrant des chambres individuelles contribuent à la santé et à la stabilité des locataires. Ron et Tina Konkin gèrent actuellement l'hôtel Silver-Avalon.

« Nous sommes enthousiasmés à l'idée de participer à cette initiative. Notre famille est reconnaissante envers les partenaires de L'Accord de Vancouver d'avoir reconnu les besoins du quartier Downtown Eastside et de travailler à l'amélioration des conditions de logement », a souligné Ron Konkin, gérant de l'hôtel Silver-Avalon. « Non seulement les immeubles ont pu être rénovés, mais un soutien est offert aux locataires qui souvent ont besoin d'aide en matière de nutrition, de l'administration des médicaments et d'autres soins personnels. »

« Le partenariat créé dans la foulée de L'Accord de Vancouver entre le gouvernement, notre organisme sans but lucratif et les propriétaires privés de l'hôtel Silver-Avalon a réussi à satisfaire de manière efficiente et abordable les besoins de logement à long terme des personnes qui sont aux prises avec des problèmes d'itinérance », a indiqué Karen O'Shannacery, directrice administrative de l'organisme Lookout Emergency Aid Society. « Les résidents répètent sans cesse qu'ils se sentent plus en sécurité et mieux encadrés dans l'hôtel Silver-Avalon, ce qui contribue à leur santé et à leur stabilité. »

BC Housing est l'organisme d'État provincial chargé de produire, de gérer et d'administrer une vaste gamme d'options de logements subventionnés en faveur des résidents de la Colombie-Britannique qui en ont le plus besoin. Le gouvernement provincial a augmenté sa contribution aux programmes de logement, laquelle atteindra près de 172 millions de dollars pour l'exercice financier 2005 - 2006, le niveau le plus élevé jamais atteint en Colombie-Britannique.

Le gouvernement du Canada, par l'intermédiaire de la SCHL, dépense près de 230 millions de dollars en Colombie-Britannique chaque année pour venir en aide à quelque 74 000 ménages à revenu faible ou modeste, ce qui comprend une aide financière continue pour de nombreux ensembles de logements sans but lucratif et coopératives d'habitation. En plus de fournir des fonds destinés aux ménages à faible revenu, les programmes aident les maisons d'hébergement d'urgence et de transition destinées aux victimes de violence familiale, les aînés, les personnes handicapées et les Autochtones à effectuer des réparations à leurs logements afin de les mettre aux normes minimales de salubrité et de sécurité.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Christina Wensley
Coordonnatrice
Événements régionaux
SCHL
(604) 737-4032
(604) 837-4613 (cellulaire)

Naomi Brunemeyer
Spécialiste en communication
BC Housing
(604) 209-0013 (cellulaire)

Jean Kavanagh
L'Accord de Vancouver
(604) 802-5729 (cellulaire)

Ron Konkin
Gérant
Hôtel Silver-Avalon
(604) 626-7102

Document d'information

Contribution des partenaires :

  • Le gouvernement fédéral, par l'entremise de la Société canadienne d'hypothèques et de logement, a versé 1,1 million de dollars dans le cadre du Programme d'aide à la remise en état des logements (PAREL).
  • Le gouvernement fédéral, par l'intermédiaire du ministère de la Diversification de l'économie de l'Ouest canadien, a versé 36 000 $ dans le cadre de la première phase du programme de formation des gérants d'immeubles offrant des chambres individuelles.
  • Le gouvernement provincial, par l'entremise de BC Housing, a contribué une somme de 255 000 $ afin de payer un travailleur d'approche fourni par l'entremise de l'organisme Lookout Emergency Aid Society, afin d'assurer que les locataires aient accès aux services communautaires.
  • Une somme de 36 800 $ a été contribuée dans le cadre de L'Accord de Vancouver pour la deuxième phase du programme de formation des gérants d'immeubles offrant des chambres individuelles.

L'Accord de Vancouver

Signé le 9 mars 2000, L'Accord de Vancouver est une initiative d'aménagement urbain mise de l'avant par le gouvernement du Canada, la province de la Colombie-Britannique et la ville de Vancouver. Le quartier Downtown Eastside de la ville est le premier visé, à cause de ses graves problèmes économiques, sociaux et de sécurité publique. Il s'agit du quartier le plus défavorisé du pays.

Les objectifs de L'Accord de Vancouver sont les suivants :

  • Favoriser le développement économique du quartier Downtown Eastside.
  • Améliorer la santé des résidents du quartier.
  • Accroître la sécurité du public.

Quatre stratégies, chacune mettant de l'avant une gamme de projets et d'initiatives, ont été élaborées en vue d'atteindre ces objectifs.

  1. Développer l'économie et créer des emplois.
  2. Démanteler le milieu de la drogue où tout se fait au grand jour.
  3. Transformer les hôtels à problèmes, particulièrement ceux qui offrent des chambres individuelles, en immeubles sûrs et salubres.
  4. Rendre la collectivité plus sécuritaire pour les personnes les plus vulnérables, notamment les femmes, les jeunes et les enfants.

Programme de services de soutien résidentiel de l'hôtel Silver-Avalon

Grâce à une subvention accordée par BC Housing, l'organisme Lookout Emergency Aid Society offre, sur place, des services de soutien quotidien à 35 résidents de l'immeuble. Des surveillants évaluent, en collaboration avec les résidents, les besoins de ces derniers et les aident à obtenir les services de santé et les services sociaux nécessaires à la satisfaction de leurs besoins en matière de logement et de santé. Les tâches du travailleur d'approche consistent, entre autres, à aider les résidents dans l'administration de leurs médicaments et la gestion de leur argent. Il leur enseigne des tâches de la vie quotidienne, comme faire l'épicerie, cuisiner et se rendre à leurs rendez-vous. Il les incite également à avoir une bonne hygiène personnelle et à garder leur chambre propre. Il assure la liaison entre les services médicaux, psychiatriques et dentaires, ainsi que d'autres services communautaires, dont les services de soutien à domicile, afin que les résidents soient plus en santé et qu'ils aient une meilleure qualité de vie.

Tous les résidents du programme ont eu une vie instable. La plupart d'entre eux viennent de maisons d'hébergement, d'hôpitaux et d'endroits malsains, et ils n'ont jamais fait appel aux services de soutien offerts dans leur collectivité. La durée d'occupation a augmenté depuis les rénovations et la mise en place des services de soutien, ce qui donne aux résidents la chance de stabiliser leur vie.

Programmes de rénovation du gouvernement du Canada

Le Programme d'aide à la remise en état des logements (PAREL) offre une aide financière aux ménages à faible revenu pour leur permettre de réparer leur habitation afin de la mettre aux normes minimales de salubrité et de sécurité et d'apporter des modifications aux logements des personnes handicapées.

Le PAREL existe depuis plus de 30 ans. Il est une pierre angulaire de la politique nationale en matière d'habitation au Canada. La prolongation du financement pour une période supplémentaire de 3 ans s'intègre dans la stratégie nationale du logement du gouvernement canadien, laquelle prévoit un investissement de 1 milliard de dollars dans le logement abordable en 2007 - 2008.

En 2004, plus de 1 600 unités en Colombie-Britannique ont bénéficié d'une aide financière en application du PAREL et d'autres programmes connexes.

Le Programme d'amélioration des maisons d'hébergement (PAMH) offre une aide financière pour la réparation, la remise en état, l'achat ou la construction de maisons d'hébergement pour les victimes de violence familiale.

Le Programme de réparations d'urgence (PRU) offre une aide financière aux ménages à faible revenu afin de les aider à effectuer des réparations urgentes qui sont nécessaires afin qu'ils puissent continuer de vivre en toute sécurité dans leur logement.

Le programme Logements adaptés : aînés autonomes (LAAA) propose une aide financière aux ménages à faible revenu qui désirent modifier leurs logements en vue de prolonger le maintien à domicile des aînés à faible revenu et de favoriser leur autonomie.

Source: Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)

 

Top of page