mardi 02 juin 2020
Une société canadienne d’hypothèques
Accueil
Renseignements hypothécaires
Profil de la Société
Communiqués – les plus récents et archives interrogeables par date et par mot clé
Qualification hypothécaire en ligne
Communiquez avec nous
 

Communiqués de presse - Archives nationales

octobre 2005

 

Liens utiles:
Archives nationales
Archives 2005
janvier 2005
février 2005
mars 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
juillet 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005


Portable Document Format Version imprimable View page in English

La Banque du Canada relève le taux cible du financement à un jour de un quart de point de pourcentage pour le porter à 3 %

OTTAWA, Ontario, 18 octobre 2005 — La Banque du Canada a annoncé aujourd'hui qu'elle relève le taux cible du financement à un jour de un quart de point de pourcentage pour le porter à 3 %. Elle augmente également de un quart de point les limites de la fourchette opérationnelle pour ce taux, ainsi que le taux officiel d'escompte, qui passe à 3 1/4 %.

La croissance des économies mondiale et canadienne s'est poursuivie à un rythme solide. Parallèlement, les prix de l'énergie ont enregistré de fortes variations, et le cours du dollar canadien a évolué dans une fourchette un peu plus élevée vis-à-vis du dollar américain et d'autres grandes devises. Considérée globalement, l'économie du pays semble maintenant fonctionner aux limites de sa capacité de production.

La Banque prévoit que l'économie canadienne continuera de tourner à peu près à son plein potentiel d'ici la fin de 2007. On s'attend à ce que les taux d'accroissement de l'IPC global et de l'indice de référence se situent à 2 % au second semestre de 2006; jusque-là, cependant, l'inflation mesurée par l'IPC global devrait avoisiner 3 % en moyenne, sous l'impulsion des prix élevés de l'énergie. Les risques à court terme qui pèsent sur ces prévisions paraissent équilibrés, mais le danger que la correction des déséquilibres économiques mondiaux puisse s'accompagner d'une période de faible expansion à l'échelle internationale s'accentue à partir de 2007.

Tenant compte de sa projection et du fait que l'économie canadienne semble maintenant fonctionner aux limites de sa capacité, la Banque estime qu'il faudra encore réduire le degré de détente monétaire afin de maintenir l'équilibre entre l'offre et la demande globales au cours des quatre à six prochains trimestres et de garder l'inflation au taux cible. Toutefois, comme les risques à la baisse qui pèsent sur les perspectives mondiales s'intensifieront à partir de 2007, la Banque suivra avec une attention particulière l'évolution de la conjoncture internationale. De façon plus générale, elle continuera d'évaluer les ajustements et les tendances sous-jacentes au sein de l'économie canadienne, ainsi que la résultante des risques, afin de mener la politique monétaire de manière à maintenir l'inflation à la cible visée à moyen terme.

On trouvera un exposé détaillé des prévisions de la Banque relativement à la production et à l'inflation, ainsi qu'une analyse des risques et incertitudes qui y sont associés, dans la livraison du Rapport sur la politique monétaire qui paraîtra le 20 octobre 2005.

Note d'information :
La prochaine date d'établissement du taux cible du financement à un jour par la Banque du Canada est le 6 décembre 2005.

COMMUNIQUER AVEC : Jeremy Harrison
(613) 782-8782

Source: Banque du Canada

 

Top of page