mardi 26 mai 2020
Une société canadienne d’hypothèques
Accueil
Renseignements hypothécaires
Profil de la Société
Communiqués – les plus récents et archives interrogeables par date et par mot clé
Qualification hypothécaire en ligne
Communiquez avec nous
 

Communiqués de presse - Archives nationales

novembre 2005

 

Liens utiles:
Archives nationales
Archives 2005
janvier 2005
février 2005
mars 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
juillet 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005


Portable Document Format Version imprimable View page in English

Construction de logements de transition pour femmes à Victoria

VICTORIA, Colombie Britannique, 29 novembre 2005 – Les femmes d'âge mûr fuyant une relation de violence disposeront prochainement d'un plus grand nombre d'options de logement sécuritaire et abordable en milieu de soutien, grâce à la construction de 23 logements de transition à Victoria.

La maison Harrison Place, d'une valeur de 4,5 millions de dollars, offrira des logements de transition, pour une période pouvant atteindre 3 ans, à des femmes de 45 à 65 ans ayant quitté une relation abusive et qui s'efforcent de retrouver leur autonomie, à l'abri de la violence, au sein de la collectivité. Cet ensemble, le premier en son genre dans la région de Victoria, vise à répondre aux besoins d'hébergement des femmes maltraitées. Son aménagement s'est inspiré de l'expérience et des connaissances de femmes plus âgées ayant vécu de telles situations. Les services, offerts cinq jours par semaine, comprendront notamment du counselling collectif et individuel et des activités sociales.

« Nous savons que l'un des facteurs clés pour la femme qui veut rompre une relation violente est l'installation dans un logement stable », a expliqué Ida Chong, ministre des Services communautaires de la C.-B. et ministre responsable des questions touchant les aînés et les femmes. « Harrison Place offrira aux femmes d'âge mûr limitées par leur revenu et dans leurs options l'occasion de réintégrer la collectivité de façon saine et sécuritaire. »

Dans le cadre du nouveau fonds fiduciaire pour le logement créé dans la région de la capitale provinciale, la société a fait une demande de subvention pour la production de logements abordables supplémentaires, tandis que le district de Saanich lui consentait une exonération d'impôt foncier en raison de son statut d'organisme de charité.

Depuis 1975, la Victoria Women's Transition House Society procure un hébergement sûr et accueillant, ainsi que des services respectueux de counselling, de soutien et de défense. Harrison Place, qui est la première maison d'hébergement de l'organisation, complétera les services actuellement offerts aux femmes d'âge mûr.

« La majorité des logements subventionnés accordés aux femmes ayant fui une situation de violence sont destinés aux femmes avec enfants », a expliqué Carolyn Fast, directrice exécutive de la Victoria Women's Transition House Society. « Harrison Place donnera aux femmes de cette tranche d'âge l'occasion d'atteindre leur but, qui est de vivre de manière autonome et sans violence. »

L'ensemble de 23 logements partagera le terrain avec un immeuble de 30 appartements en copropriété appartenant à des intérêts privés. Les deux bâtiments seront construits en même temps, ce qui permettra de réaliser d'importantes économies. Le promoteur, Searidge Management, qui sera propriétaire de l'immeuble de logements en copropriété, a fourni une mise de fonds en terrain à la Victoria Women's Transition House Society.

D'ici 2008, le gouvernement du Canada, par l'entremise de la SCHL, contribuera pour 130 millions de dollars au logement abordable en Colombie-Britannique. Pour sa part, le gouvernement provincial dépensera, au minimum, 34 millions de dollars annuellement pour subventionner le coût des logements construits en vertu de l'Entente Canada - Colombie-Britannique concernant le logement abordable; ces dépenses s'inscrivent dans le cadre d'une stratégie visant à offrir diverses options de logement aux personnes les plus démunies de la province. L'aide fédérale fait partie du milliard de dollars annoncé à l'intérieur du cadre de référence fédéral-provincial de 2001 et du budget fédéral de 2003 dans le but de favoriser la création de logements abordables.

Renseignements :

Naomi Brunemeyer
Agente de communications
BC Housing
Cell. : (604) 209-0013

Carolyn Fast
Directrice exécutive
Victoria Women's Transition House Society
(250) 592-2927

Lee King
SCHL
Cell. : (250) 361-6043

Document d'information

Harrison Place

L'immeuble résidentiel de quatre étages comptera 23 appartements d'une chambre, dont un sera accessible en fauteuil roulant, de même qu'une cuisine communautaire et une salle commune.

Des femmes âgées participant aux programmes de la Victoria Women's Transition House Society ont apporté leurs commentaires sur la conception de l'ensemble et leurs suggestions pour améliorer la sécurité des futures résidentes. La conception, le choix de l'emplacement, l'architecture et l'aménagement paysager visent essentiellement à maximiser le confort des femmes quittant une relation de violence.

Le volet programmation de la maison comprendra la présence de personnel cinq jours par semaine, qui offrira du counselling de groupe et individuel, des activités sociales, un service de liaison avec d'autres services communautaires et, pendant la période suivant le séjour à Harrison Place, des liens avec des services de soutien au logement. Les locataires pourront demeurer jusqu'à trois ans dans la maison, ce qui leur permettra de se reprendre en mains. Les résidentes pourront également prendre le temps de se trouver une occupation bénévole ou rémunérée ainsi qu'un logement stable.

Partenaires et financement

Les coûts d'immobilisation de l'ensemble s'élèvent à 4,5 millions de dollars.

  • Le gouvernement du Canada, par l'entremise de la Société canadienne d'hypothèques et de logement, a versé 1,25 million de dollars de crédits en immobilisations (dans le cadre de la phase 1 de l'Entente Canada - Colombie-Britannique concernant le logement abordable), ainsi que 10 000 $ en fonds de démarrage.
  • Pour sa part, la province de la Colombie-Britannique a affecté 250 000 $ aux dépenses d'immobilisation de l'ensemble.
  • Le District de Saanich consent une exonération d'impôt d'une valeur de 6 832 $ pendant la période de construction.
  • La Victoria Women's Transition House Society verse une mise de fonds en espèces de 600 000 $, somme constituée à la suite d'un legs de la succession Harrison et d'un généreux don de Sharon Stewart (née Harmer). En outre, Searidge Management a consenti une mise de fonds en terrain de 300 000 $.
  • Le ministère des Services communautaires fournira des crédits de fonctionnement de 80 000 $ pour soutenir l'acquisition, par les résidentes, des différentes compétences qui faciliteront leur transition vers une vie autonome.

Victoria Women's Transition House Society

Constituée en société en 1975, la Victoria Women's Transition House Society est une organisation sans but lucratif de la grande région de Victoria qui vient en aide aux femmes victimes d'une relation de violence. L'organisation offre :

  • l'hébergement, le soutien et le counselling pour les femmes avec ou sans enfants;
  • des programmes communautaires de sensibilisation aux problèmes découlant de la violence familiale.

Les programmes et les services offerts par l'organisation visent à aider les femmes et les enfants à vivre à l'abri de toute violence et à promouvoir la prise en charge par les collectivités de l'élimination de la violence familiale.

Source: Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)

 

Top of page