lundi 01er juin 2020
Une société canadienne d’hypothèques
Accueil
Renseignements hypothécaires
Profil de la Société
Communiqués – les plus récents et archives interrogeables par date et par mot clé
Qualification hypothécaire en ligne
Communiquez avec nous
 

Communiqués de presse - Archives nationales

juillet 2006

 

Liens utiles:
Archives nationales
Archives 2006
janvier 2006
février 2006
mars 2006
avril 2006
mai 2006
juin 2006
juillet 2006
août 2006
septembre 2006
octobre 2006
novembre 2006
décembre 2006


Portable Document Format Version imprimable View page in English

Nouvel ensemble de logements abordables pour aînés à Grand-Sault

GRAND-SAULT, Nouveau-Brunswick, 6 juillet 2006 — À Grand-Sault, les aînés auront accès à un plus grand nombre de logements abordables grâce à la construction d’un complexe résidentiel sur la 1ère avenue.

Cet ensemble, connu sous le nom de « Les Villas LPR », a reçu un financement de 390 000 $ dans le cadre de l’Entente Canad - Nouveau-Brunswick concernant le logement abordable.

C’est ce qu’ont annoncé aujourd’hui M. Mike Allen, député de la circonscription fédérale de Tobique-Mactaquac, au nom de l’honorable Diane Finley, ministre des Ressources humaines et du Développement social, et l’honorable Bernard Lord, premier ministre du Nouveau-Brunswick.

« Le nouveau gouvernement du Canada est très fier de soutenir ce projet de construction », a déclaré M. Allen. « Nos aînés méritent des logements sûrs, de qualité, où ils peuvent vivre avec dignité. »

« Nous sommes heureux de travailler avec plusieurs partenaires dans le cadre de cette Entente concernant le logement abordable en vue de créer des logements qui demeureront abordables à long terme pour les Néo-Brunswickois », a souligné le premier ministre Lord.

L’ensemble, qui sera construit par l’entrepreneur Roger Gagnon, a bénéficié d’une aide fédérale de 150 000 $ en contrepartie de coûts de construction totalisant 775 500 $. Il a également reçu une aide de 240 000 $ du gouvernement du Nouveau-Brunswick, sous forme de suppléments de loyer, pour six de ses douze logements.

L’Entente Canada - Nouveau-Brunswick concernant le logement abordable prévoit des investissements de plus de 45 millions de dollars pour la production de logements abordables dans la province.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Robert Duguay
Communications
Services familiaux et communautaires
506-444-3684

Marianne Murphy
Conseillère, Marketing et Communications
Société canadienne d’hypothèques et de logement
506-851-6581

Voir le discours

Document d’information

Entente Canada - Nouveau-Brunswick concernant le logement abordable

Phase I

Objectifs :

  • Favoriser la production et le maintien de logements locatifs destinés aux ménages à revenu faible ou modeste du Nouveau-Brunswick, au moyen de la construction ou de la remise en état.
  • Les logements doivent demeurer abordables pendant une période d’au moins dix ans.

Programme :

  • Les fonds versés en application de l’Entente seront affectés à un programme de logement locatif.
  • Le programme va permettre la production et le maintien de plus de 600 logements locatifs destinés aux ménages à revenu faible ou modeste.
  • Les fonds sont mis à la disposition des organismes sans but lucratif d’initiative privée, des coopératives d’habitation et des promoteurs communautaires ou privés qui désirent aménager des ensembles d’habitation pour les familles à revenu faible ou modeste, les aînés, les personnes de moins de 65 ans vivant seules, les personnes handicapées et les personnes ayant des besoins spéciaux.

Administration :

  • Le programme sera administré par le ministère des Services familiaux et communautaires du Nouveau-Brunswick.
  • Le ministère des Services familiaux et communautaires est chargé de la sélection des ensembles de logements abordables.

Dispositions financières :

  • La contribution maximale de la SCHL en vertu de l’Entente s’élève à 14,98 millions de dollars et est assortie d’une contribution équivalente du Nouveau-Brunswick, ce qui représente un total de 29,96 millions de dollars.
  • En tout, la contribution moyenne de la SCHL ne dépassera pas 25 000 $ par logement.
  • Le Nouveau-Brunswick versera des suppléments de loyer pour les ménages à revenu faible ou modeste occupant les logements.

Phase II

La Phase II de l’Entente accroît de 15,14 millions de dollars l’investissement total en vertu de l’Entente Canada - Nouveau-Brunswick concernant le logement abordable. Le gouvernement du Nouveau-Brunswick fournira au moins 50 % du financement équivalent. Toutefois, jusqu’à 10 % de ces fonds pourront provenir des municipalités ou d’autres sources.

Dans le cadre de la Phase II, le financement sera :

  • utilisé pour le programme de logement locatif prévu dans la Phase I, et pour un nouveau programme de suppléments de loyer;
  • ciblé vers les zones urbaines éprouvant d’importants besoins en matière de logement;
  • ciblé vers les personnes admissibles aux logements sociaux ou figurant sur la liste d’attente des logements sociaux.

Source: Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)

 

Top of page