mercredi 03 juin 2020
Une société canadienne d’hypothèques
Accueil
Renseignements hypothécaires
Profil de la Société
Communiqués – les plus récents et archives interrogeables par date et par mot clé
Qualification hypothécaire en ligne
Communiquez avec nous
 

Communiqués de presse - Archives nationales

septembre 2006

 

Liens utiles:
Archives nationales
Archives 2006
janvier 2006
février 2006
mars 2006
avril 2006
mai 2006
juin 2006
juillet 2006
août 2006
septembre 2006
octobre 2006
novembre 2006
décembre 2006


Portable Document Format Version imprimable View page in English

Approbation d’un nouvel ensemble de logements abordables à Summerside

SUMMERSIDE, l’Île du Prince-Édouard, 29 septembre 2006 — Une cérémonie de la première pelletée de terre a marqué aujourd’hui l’approbation, à Summerside, d’un ensemble de sept logements abordables destiné à des personnes ayant une déficience mentale.

C’est ce qu’ont annoncé l’honorable Peter MacKay, ministre des Affaires étrangères et ministre de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, au nom de l’honorable Diane Finley, ministre des Ressources humaines et du Développement social, l’honorable Chester Gillan, ministre des Services sociaux et des Affaires aux aînés de l’Île-du-Prince-Édouard, Helen MacDonald, députée de la circonscription provinciale de St-Eleanors - Summerside, et Gordon Matheson, président de la division de l’Î.-P.-É. de l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM).

L’ensemble, dont le site est situé sur la rue Duke, à Summerside, comprendra sept appartements d’une chambre dont les loyers devront demeurer abordables pendant au moins dix ans.

« Le nouveau gouvernement du Canada est déterminé à bâtir des collectivités prospères dans lesquelles ont leur place des ensembles de logements abordables comme celui que nous annonçons aujourd’hui, » a déclaré le ministre MacKay. « Grâce à cet ensemble, sept citoyens de Summerside ayant une déficience mentale pourront non seulement bénéficier d’un logement de qualité à coût abordable, mais ils auront également accès aux services dont ils ont besoin pour continuer à faire vraiment une différence dans leur milieu. »

« Aujourd’hui, nous mettons l’accent sur les forces des personnes plutôt que sur la maladie », a affirmé le ministre Gillan. « Ces logements permettront à sept personnes de vivre dans un endroit sécuritaire à coût abordable, dans leur propre collectivité. Je félicite le conseil d’administration, les employés et les bénévoles de la division de l’Î.-P.-É. de l’Association canadienne pour la santé mentale pour les sérieux efforts qu’ils ont déployés afin d’aider des personnes ayant une déficience mentale à ouvrir les portes sur la santé mentale. »

La division de l’Î.-P.-É. de l’Association canadienne pour la santé mentale, l’organisme responsable de ce nouvel ensemble d’habitation, recevra 175 000 $ dans le cadre de l’Entente Canada - Î.-P.-É. concernant le logement abordable. Une somme supplémentaire de 175 000 $ sera versée par l’entremise de l’Initiative de partenariats en action communautaire, un volet de l’Initiative nationale pour les sans-abri du gouvernement. Service Canada versera 114 766 $ en vertu de l’Entente Canada - Î.-P.-É. sur le développement du marché du travail, à la gestion de laquelle participe le ministère du Développement et des Technologies de la province. L’Association canadienne pour la santé mentale accordera de son côté 95 000 $ et la différence sera comblée par un prêt hypothécaire.

« La réalisation de ce projet est le résultat d’un profond engagement de la part des membres du Conseil des directeurs de l'ACSM, des bénévoles régionaux, des employés et partenaires de la communauté qui désiraient offrir diverses options de logement abordables aux personnes ayant une déficience mentale. Cela fait partie intégrante du mandat de l’Association canadienne pour la santé mentale », a souligné Gordon Matheson, président de la division de l’Î.-P.-É. de l’ACSM.

L’Entente Canada - Île-du-Prince-Édouard concernant le logement abordable prévoit l'investissement de 8,32 millions de dollars dans la production de logements abordables dans la province. Jusqu’à maintenant, 102 logements situés dans les régions rurales et urbaines de l’Î.-P.-É ont bénéficié d’un soutien dans le cadre de l’Entente Canada - Î.-P.-É. concernant le logement abordable.

Le ministère des Services sociaux et des Affaires aux aînés influe sur la vie de presque tous les Prince-Édouardiens. Les employés collaborent avec les autres ordres de gouvernement et les organismes communautaires afin d’aider les enfants, les jeunes, les familles, les aînés, les personnes handicapées et tous ceux qui ont besoin d’un soutien à l’emploi, d’une aide financière et d’un logement abordable.

La division de l’Î.-P.-É. de l’Association canadienne pour la santé mentale fait partie d’une organisation caritative nationale qui fait la promotion de la santé mentale pour tous et qui soutient dans leur récupération et leur rétablissement, les personnes qui sont aux prises avec des problèmes de santé mentale.

Pour obtenir un complément d’information, veuillez communiquer avec :

Verna Lynne Weeks
Agente de communications
Ministère des Services sociaux et des Affaires aux aînés de l’Î.-P.-É.
902-620-3409

David Olafson
Représentant de la SCHL
902-566-7339

Stephen Ramsay
Service Canada
902-566-7686

Document d'information

Entente Canada - Île-du-Prince-Édouard concernant le logement abordable

Objectifs

Préserver et accroître l’offre de nouveaux logements abordables à l’Île-du-Prince-Édouard. Le loyer des logements produits en vertu de l’Entente Canada - Île-du-Prince-Édouard concernant le logement abordable devra demeurer abordable pendant 10 ans.

Programme

Les crédits versés en vertu de cette entente serviront à produire des logements pour propriétaires-occupants et des logements locatifs abordables, neufs et additionnels à l’intention des ménages à revenu faible ou modeste de l’île, grâce à des initiatives de location, de conversion et d’accession à la propriété.

Administration

Le programme est administré par le ministère des Services sociaux et des Affaires aux aînés de l’Île-du-Prince-Édouard. Il revient à la province de choisir les projets d’ensembles d’habitation abordables. Les priorités provinciales visent le logement pour les familles, les personnes handicapées et les personnes ayant des besoins spéciaux. Pour la composante accession à la propriété, le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard s’est associé à Habitat pour l’humanité.

Dispositions financières

Le montant maximal que la SCHL versera, en vertu de l’entente, s’élève à 4,16 millions de dollars, auquel viendra s’ajouter une contribution équivalente de la part de la province de l’Île-du-Prince-Édouard, des municipalités et d’autres partenaires.

Responsabilités

L’Île-du-Prince-Édouard fournira chaque année des rapports de vérification et de rendement sur l’utilisation des fonds de la SCHL. La SCHL effectuera une évaluation nationale du programme en 2006, et la province sera invitée à y participer.

Source: Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)

 

Top of page