mercredi 03 juin 2020
Une société canadienne d’hypothèques
Accueil
Renseignements hypothécaires
Profil de la Société
Communiqués – les plus récents et archives interrogeables par date et par mot clé
Qualification hypothécaire en ligne
Communiquez avec nous
 

Communiqués de presse - Archives nationales

septembre 2006

 

Liens utiles:
Archives nationales
Archives 2006
janvier 2006
février 2006
mars 2006
avril 2006
mai 2006
juin 2006
juillet 2006
août 2006
septembre 2006
octobre 2006
novembre 2006
décembre 2006


Portable Document Format Version imprimable View page in English

Northumberland Services for Women inaugure sa maison d’hébergement nouvellement rénovée

COBOURG, Ontario, 29 septembre 2006 — Northumberland Services for Women a célébré, aujourd’hui à Cobourg, la fin des travaux de rénovation de sa maison d’hébergement. Le refuge procure un endroit sûr et des services aux femmes et aux enfants en situation de crise par suite d'abus et de violence dans la famille.

Le gouvernement fédéral a versé une somme de 22 287 $, dans le cadre du Programme d’amélioration des maisons d’hébergement de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), en vue de la rénovation et de la remise en état du centre.

« Le nouveau gouvernement du Canada apprécie le travail accompli par des organisations comme Northumberland Services for Women, et il est fier d’avoir aidé cette dernière à faire une réelle différence pour améliorer le sort des femmes et des enfants vulnérables », a indiqué Rick Norlock, député de la circonscription fédérale de Northumberland - Quinte West, au nom de l’honorable Diane Finley, ministre des Ressources humaines et du Développement social.

Dans le cadre des travaux de rénovation de l’établissement de sept chambres et 14 places, une salle de jeux non utilisée a été transformée en chambre et en salle de séjour tranquille munie d’un lit pour les situations d’urgence. De plus, on a installé une buanderie sans obstacle, remplacé le revêtement extérieur du Women’s Resource Centre, aménagé de nouvelles toilettes et réparé les appareils d’éclairage.

« Nous apprécions grandement le soutien apporté par la SCHL, dans le cadre de son Programme d’amélioration des maisons d’hébergement, pour la rénovation de notre établissement », a souligné Mandy Aiken, présidente du conseil d’administration de Northumberland Services for Women. « Sans les fonds consentis par ce programme, il nous aurait été impossible de rénover l’aire habitable occupée par les femmes et leurs enfants. »

Northumberland Services for Women procure un endroit sûr, des services de soutien et de consultation et un environnement inclusif aux femmes et aux enfants victimes de violence. De plus, l’organisation lutte publiquement contre la violence et l’oppression et collabore avec des partenaires communautaires afin d’offrir un continuum de services, notamment des logements de transition et un programme de soutien, un programme d’aide aux enfants témoins et des services de consultation communautaire.

« Les rénovations et améliorations apportées à nos immeubles permettront d’améliorer de diverses façons les services offerts aux femmes et à leurs enfants de notre collectivité », a déclaré Linda Janzen, directrice exécutive de Northumberland Services for Women. « Avant l’aménagement de la buanderie adaptée, les femmes incapables d’utiliser l’escalier ne pouvaient faire leur lessive elles-mêmes. L’ajout d’une nouvelle chambre nous permet d’héberger davantage de femmes en crise, ce qui signifie qu’un moins grand nombre d’entre elles seront forcées de chercher à l’extérieur du comté un refuge sûr en cas d’urgence. La pièce tranquille offrira un havre de paix, loin de l’animation des aires communes de la maison. »

Chaque année, Northumberland Services for Women vient en aide à environ 600 femmes et à leurs enfants dans le comté de Northumberland, tandis que sa ligne téléphonique d’urgence reçoit plus de 2 100 appels. Quant aux bénévoles, ils offrent plus de 2 300 heures de service par année aux bénéficiaires.

Le Programme d’amélioration des maisons d’hébergement offre un soutien financier aux organismes pour les aider à réparer, à réhabiliter ou à améliorer des maisons d’hébergement existantes destinées aux victimes de violence familiale, qu’il s’agisse de femmes et d’enfants, de jeunes ou d’hommes. Ces fonds peuvent aussi servir à acquérir des propriétés ou à construire de nouvelles maisons d’hébergement et des foyers d’hébergement transitoire, en fonction des besoins.

La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) est l’organisme national responsable de l’habitation au Canada, et ce depuis plus de 60 ans. La SCHL veille à ce que les Canadiens aient accès à un large éventail de logements de qualité, à coût abordable, et elle favorise la création de collectivités et de villes dynamiques et durables partout au pays.

Renseignements :

Linda Janzen
Directrice exécutive
Northumberland Services for Women
905-377-7056, poste 24

Beth Bailey
Société canadienne d’hypothèques
et de logement
416-218-3355

Source: Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)

 

Top of page