Print Back

Le programme préparant les femmes à l’exercice d’un métier prend de l’ampleur : ouverture de plus de places et offre de logements pour les élèves

EDMONTON, Alberta, 27 octobre 2006 — Des travaux ont actuellement cours dans un entrepôt du centre-ville d’Edmonton en vue de l’aménagement d’un ensemble de 42 logements de transition abordables et de l'agrandissement d'un centre de formation.

L’organisme sans but lucratif Women Building Futures (WBF) procède, en effet, à l’aggrandissement de son centre de formation, en plus d’ajouter des logements qui permettront d’héberger annuellement 400 femmes afin qu’elles puissent suivre le programme Journey Woman Start, lequel, sur une période de 16 semaines, les forme comme apprenties dans les métiers de la construction.

« La cérémonie d’ajourd’hui constitue un important pas en avant pour le centre de formation Women Building Futures », a déclaré l’honorable Jim Prentice, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits, au nom de l’honorable Diane Finley, ministre des Ressources humaines et du Développement social. « Le nouveau gouvernement du Canada est fier d'être partie prenante à cette initiative qui, tout en contribuant à l’amélioration de la collectivité, aidera les femmes à se bâtir une vie meilleure. »

« L’agrandissement du complexe est un excellent exemple des initiatives novatrices que l’on peut réaliser lorsque les différents ordres de gouvernement, les organismes sans but lucratif et les collectivités unissent leurs efforts dans un but commun », a souligné Yvonne Fritz, ministre des Aînés et des Services à la collectivité (Seniors and Community Supports). « Le gouvernement albertain est fier d’être au nombre des partenaires d’une initiative qui est en train de créer des logements abordables, durables et de qualité en vue d’héberger des femmes à faible revenu ainsi que leurs enfants. »

« La ville d’Edmonton est fière de soutenir la WBF dans sa démarche en vue d’aider des femmes à sortir de la pauvreté et à intégrer un métier. Nous croyons que le centre d’hébergement contribuera à atténuer un autre stress que les élèves vivent dans leur quête d’un avenir viable », a ajouté le maire Stephen Mandel. « C’est, à mon avis, une belle occasion pour les élèves elles-mêmes de participer aux travaux qui consistent à réaménager l’entrepôt et à y ajouter deux étages. »

« Women Building Futures est un programme remarquable qui aide les femmes à réussir dans les métiers de la construction », a dit Rob Martin, directeur exécutif de l’Edmonton Housing Trust Fund. « Le Fonds fiduciaire est fier d’être partenaire du volet logements de transition de cet aménagement qui permettra d’héberger de manière sûre et abordable des femmes à faible revenu et leurs enfants et de contribuer à leur réussite. »

« La WBF aide depuis 1988 des centaines de femmes à faible revenu à intégrer le domaine de la construction, notamment comme apprenties, en leur donnant une formation préparatoire à l’exercice de ces métiers. Le nouveau centre de formation nous permettra de porter le nombre d’élèves à plus de 400 par année. Le centre d’hébergement permettra aux femmes des quatre coins de l’Alberta d’avoir accès au programme », a déclaré Tamara Hauglum, présidente du Conseil d’administration de la WBF. « Le nouvel espace nous permettra, par ailleurs, d’élargir nos programmes au-delà des métiers de la construction pour ainsi inclure la construction de routes, le matériel moteur, l’électronique, les communications et bien d’autres domaines », a ajouté Tamara Hauglum.

L’initiative a bénéficié d’une contribution de plus de 3,4 millions de dollars dans le cadre du Programme de logement abordable Canada – Alberta, d’un montant de 850 000 $ de la part du ministère de la Diversification de l'économie de l'Ouest et d’un montant de plus de 1,4 million de dollars de la part de la municipalité d’Edmonton et de l’Edmonton Housing Trust Fund. Les travaux engagés consistent à réaménager deux étages en nouveau centre de formation et un autre en logements de même qu’à ajouter deux autres étages de logements.

La WBF procède actuellement à une levée de fonds afin de pouvoir compléter l’achat du terrain où se situe l’entrepôt, d’offrir des bourses et d’établir un programme de dotation pour couvrir les frais d’exploitation annuels du nouveau bâtiment.

Demandes de renseignements des médias :

Leslie Lozinski
Directrice, Marketing
Women Building Futures
Cellulaire : 780-499-7103

Sophie Dupuis
Société canadienne d’hypothèques
et de logement
403-515-2986

Robert Storrier
Agent de relations publiques
Alberta Seniors and Community Supports
780-415-9952

Jim Molnar
Communications
Edmonton Housing Trust Fund
780-944-5697
Cellulaire : 780-405-0735

Voir le discours